Berlin pour une fusion Edeka-Kaiser's sans perte d'emplois

le
0
    BERLIN, 17 mars (Reuters) - Le ministre allemand de 
l'Economie a donné son feu vert au rachat des supermarchés 
Kaiser's par le plus grand groupe de distribution du pays, 
Edeka, à la condition qu'aucun emploi ne soit supprimé. 
    L'Office fédéral de lutte contre les cartels avait bloqué la 
conclusion d'un accord entre les deux groupes non cotés l'année 
dernière, expliquant qu'une telle acquisition limiterait la 
concurrence dans les grandes villes comme Munich et Berlin et 
pourrait conduire à une hausse des prix.   
    Le propriétaire de Kaiser's, Tengelmann, avait alors prévenu 
qu'un échec de l'accord conduirait à la fermeture de la chaîne 
de supermarchés et à la destruction de 16.000 emplois. 
    Le ministre de l'Economie et leader des sociaux-démocrates 
Sigmar Gabriel a posé comme condition à son feu vert pour 
l'opération la sauvegarde des emplois Kaiser's dans les cinq 
années à venir. 
    Une chaîne concurrente, Rewe, était également intéressée par 
les 451 magasins et 1,8 milliard annuel de chiffre d'affaires de 
Kaiser's. Elle a dit qu'elle allait s'opposer à la décision et 
déposer une plainte auprès de la justice allemande. 
 
 (Gernot Heller; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Patrick Vignal) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant