Berlin pour une consolidation de l'armement européen

le
1

(Actualisé avec détails, déclarations, contexte) BERLIN, 19 août (Reuters) - L'industrie allemande de défense a besoin de consolidation, notamment sous la forme de partenariats européens, a déclaré mardi le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel "Cela n'a pas de sens pour l'Europe d'avoir différentes entreprises qui fabriquent les mêmes systèmes d'armement", a déclaré le chef des sociaux-démocrates allemands après avoir rencontré les dirigeants des comités d'entreprise d'une vingtaine de sociétés d'armement. Sigmar Gabriel a été critiqué dans les milieux de l'industrie de l'armement pour avoir imposé des restrictions aux exportations d'armes de l'Allemagne, notamment à destination du Qatar et de l'Arabie saoudite. "Les perspectives de l'industrie allemande de l'armement ne dépendent pas seulement des exportations, et certainement pas uniquement des exportations vers la péninsule arabique", s'est-il défendu mardi. "Nous devons parler consolidation, de maintenance et de renouvellement des stocks à l'échelle européenne", a-t-il ajouté. Cette position peut surprendre si l'on se souvient qu'il y a deux ans, Berlin s'était opposé à un projet de fusion entre EADS, devenu depuis Airbus Group AIR.PA , et le britannique BAE Systems BAES.L . L'Allemagne entendait alors protéger une industrie qui emploie environ 80.000 personnes et dont les exportations ont progressé de 24% en 2013 par rapport à l'année précédente pour atteindre 5,85 milliards d'euros. Les budgets de la défense qui ne cessent de se réduire un peu partout en Europe rendent pertinents des rapprochements entre industriels, comme celui en discussion entre le fabricant français de blindés Nexter et son homologue allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW). Le projet de fusion entre Nexter et KMW a été accéléré par les restrictions imposées aux exportations par Sigmar Gabriel, dit-on dans les milieux industriels. Le ministre allemand de l'Economie doit rencontrer début septembre les dirigeants et les syndicats de l'industrie allemande de l'armement. Les problèmes de sécurité posés par des rapprochements entre acteurs européens devraient y être abordés, de même que les conséquences sur l'emploi. (Sabine Siebold; Patrick Vignal pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le mardi 19 aout 2014 à 20:16

    Il est certain que notre petit gros de Sigmar va nous amener la CATA via SPD !!! Mais nous avons encore un peu de temps pour vivre ... OUF !!!!! Par contre en France vu l'état du FLAN 1er , je n'ose même plus faire de pronostics !!!!!