Berlin pense qu'un accord sur le nucléaire iranien est proche

le
0

NEW YORK, 26 septembre (Reuters) - Le groupe "P5+1", qui réunit les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Russie, la Chine et l'Allemagne, n'a jamais été aussi proche d'un accord définitif avec l'Iran dans le dossier du nucléaire iranien, a déclaré jeudi le ministre allemand des Affaires étrangères. "Nous n'avons jamais été aussi proches d'un accord qu'aujourd'hui. Mais il est vrai que la dernière phase des négociations est sans doute la plus difficile", a dit Frank-Walter Steinmeier à des journalistes après une réunion avec le président iranien Hassan Rohani. "L'heure est venue de mettre un terme à ce conflit. J'espère qu'à la vue de ce qui se passe actuellement dans le monde et au Moyen-Orient, l'Iran sait et comprend qu'un échec n'est pas possible." Les occidentaux soupçonnent l'Iran depuis des années de chercher à se doter de la bombe atomique sous couvert de son programme nucléaire, ce que Téhéran dément, affirmant que ses recherches ne visent qu'à maîtriser les usages civils de l'atome. (Louis Charbonneau,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant