Berlin monte au créneau pour défendre la monnaie unique

le
0
Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a exprimé ses inquiétudes concernant l'éventuelle création d'un ­parti anti-euro dans le quotidien populaire Bild.

Face à une nouvelle montée de la défiance vis-à-vis de l'euro outre-Rhin, Berlin s'est décidé à monter au créneau pour défendre la monnaie unique. Sur la scène européenne, l'Allemagne est de plus en plus perçue comme un État do­minant, qui impose ses vues à ses partenaires dans la crise de la ­dette. Mais sur le plan intérieur, le gouvernement fédéral est confronté à des Allemands farouchement opposés à l'idée d'une union de transferts, où les pays riches épongeraient systématiquement les dettes des pays les plus faibles, et qui se demandent jusqu'où ira la solidarité européenne.

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a défendu avec véhémence l'Euro, ce lundi dans une interview au quotidien populaire Bild. «Ces doutes (d'une majorité d'Allemands, NDLR) ne sont pas justifiés, de mon point de vue, a affirmé le ministre conservateur. Tous les Allemands seraient plus pauvres sans l'euro. Sur le marché du travail, la situation serait bi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant