Berlin met en garde Moscou, Paris et Londres contre un engagement en Syrie

le
3

BERLIN, 9 septembre (Reuters) - L'Allemagne a mis en garde mercredi la Russie, la France et la Grande-Bretagne contre un engagement militaire en Syrie, affirmant que le récent accord sur le programme nucléaire iranien et les nouvelles initiatives de l'Onu laissaient entrevoir une solution politique au conflit qui dure depuis quatre ans et demi. "Il n'est pas possible que des partenaires importants, dont nous avons besoin maintenant, puissent appuyer l'option militaire", a dit Frank-Walter Steinmeier devant les députés allemands. Le ministre allemand des Affaires étrangères s'exprimait quelques heures après la confirmation par le Kremlin de la présence d'experts russes en Syrie au côté des forces gouvernementales. Dans l'entourage du chef de la diplomatie allemande, on précisait que celui-ci était particulièrement inquiet des initiatives russes et que son avertissement visait plus Moscou que Paris et Londres. Selon des sources américaines, la Russie a dépêché ces dernières heures en Syrie deux navires de débarquement de chars et des avions supplémentaires ainsi qu'une petite unité d'infanterie de marine. ID:nL5N11F2UP Côté britannique, la Royal Air Force a mené le mois dernier une attaque de drone contre des djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie. Le raid a tué trois combattants islamistes, dont deux britanniques. La France, quant à elle, a entamé mardi des missions de reconnaissance aérienne qui pourraient être le prélude à des frappes contre l'EI en Syrie. (Sabine Siebold, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le mercredi 9 sept 2015 à 18:47

    Les russes vont faire le ménage et çà va tarir le flot de main d'œuvre pas cher pour angela

  • bernm le mercredi 9 sept 2015 à 18:13

    Tout le monde intervient en Irak et en Syrie sans mandat de l'ONU, pourquoi la Russie devrait elle se priver?

  • M6445098 le mercredi 9 sept 2015 à 17:59

    l'Allemagne y tient à ses petits migrants!