Berlin met en avant les points de convergence avec Hollande

le
0
Les Allemands parient sur la crise pour raisonner le président français.

Pas d'embrassades, mais une franche poignée de main. Sans effusion affective, le président français et la chancelière allemande ont montré, mardi soir, qu'ils ont conscience d'être «condamnés à s'entendre», jugent les médias allemands. Avant de s'apprivoiser progressivement, l'exercice consistait avant tout, pour cette première rencontre, à faire connaissance. Après une semaine de piques échangées entre Paris et Berlin avant la rencontre à la chancellerie, Angela Merkel semble décidée à jouer l'apaisement avec François Hollande.

Cette réunion montre que la chancelière allemande et le président français ont plus de points de convergence que de réelles divergences, a déclaré mercredi Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand. «La réunion de mardi a montré qu'ils avaient beaucoup, beaucoup plus de choses en commun concernant les politiques européenne, internationale et bilatérale que les petites différences dans la nuance qu'il y a toujours e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant