Berlin menace de retirer ses troupes de la base turque d'Incirlik

le
1
    BERLIN, 13 juillet (Reuters) - L'Allemagne retirera ses 
soldats stationnés sur la base turque d'Incirlik si Ankara 
persiste à vouloir empêcher une délégation de parlementaires 
allemand de leur rendre visite, a déclaré mercredi le 
vice-chancelier Sigmar Gabriel. 
    Courroucée par le vote au Budestag d'une résolution 
reconnaissant le caractère génocidaire du massacre de centaines 
de milliers d'Arméniens par les forces ottomanes en 1915, la 
Turquie interdit aux députés allemands de se rendre sur la base 
et de rendre visite aux 250 soldats. 
    "L'armée allemande répond (de son action) devant le 
Parlement", a déclaré Sigmar Gabriel au quotidien régional 
Mitteldeutsche Zeitung. 
    "Et si le Parlement ne peut pas rendre visite à son armée, 
alors l'armée ne peut pas demeurer là-bas. C'est tout à fait 
claire. 
 
 (Joseph Nasr,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 il y a 5 mois

    petit à petit, il y a de plus en plus de tensions à tous les niveaux et dans le monde.........