Berlin expulse un dangereux prédicateur salafiste

le
0
Mohammed Mahmoud appelle au djihad, prétend conquérir Rome et «exécuter les sentences d'Allah sur la place Saint-Pierre».

L'Allemagne entend afficher sa détermination dans la lutte contre la mouvance salafiste. En ordonnant l'expulsion du prêcheur radical Mohammed Mahmoud, sur décision du ministère de l'Intérieur de la Hesse, les autorités allemandes espèrent décapiter l'islam radical sur leur territoire.

En quelques mois, ce salafiste autrichien d'origine égyptienne, plus connu sous son nom de guerre «Abou Usama al-Gharib», s'était imposé à la tête de la mouvance radicale outre-Rhin. Il appelle au djihad et se dit prêt à mourir pour ses convictions. «Ceux qui ne sont pas prêts à accepter les règles démocratiques, l'organisation de la société, qui rejettent les lois et qui appellent au renversement du système démocratique, par la violence si nécessaire, doivent quitter l'Allemagne», a expliqué Boris Rhein, ministre de l'Intérieur du Land de ­Hesse.

Réputé pour ses liens avec al-Qaida, Mohammed Mahmoud s'est installé en Allemagne en septembre 2011, après sa sortie de priso

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant