Berlin désinvestit les énergies fossiles

le
0

Après Stockholm, Paris, Oslo, Copenhague et Malmö, c’est au tour de Berlin d’annoncer qu’elle désinvestit les énergies fossiles. Le fonds de pension de la ville a jugé incompatible de financer les entreprises impliqués dans le charbon, le gaz et le pétrole avec son ambition d’être neutre en carbone à l’horizon 2050.

Concrètement, des sociétés telles que Total, mais également des énergéticiens historiques allemands comme RWE et E.ON, ne pourront plus être financées par les 750 millions d’euros du fonds de retraite de la ville.

Fossil Free Berlin, la campagne locale de l’ONG 350.org, qui milite partout dans le monde pour détourner les flux financiers des énergies fossiles, estime que cette annonce est une "victoire pour le mouvement de désinvestissement qui sert à rejeter la licence sociale aux entreprises dont les business models nous poussent vers une catastrophe climatique".

Retrouvez cet article sur Novethic.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant