Berlin compte revenir à un budget excédentaire à partir de 2016

le
1
L'ALLEMAGNE COMPTE REVENIR À UN BUDGET EXCÉDENTAIRE À PARTIR DE 2016
L'ALLEMAGNE COMPTE REVENIR À UN BUDGET EXCÉDENTAIRE À PARTIR DE 2016

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement allemand, mené par la chancelière Angela Merkel, a approuvé mercredi un programme destiné à ramener la première économie de la zone euro à un budget excédentaire en 2016.

Le programme de stabilité souligne la solidité des finances allemandes par rapport à de nombreux pays de la zone euro comme la Grèce, dont le déficit budgétaire a représenté 6% de son produit intérieur brut (PIB) en 2012.

La version actualisé du programme de stabilité, qui doit être présenté à la Commission européenne, prévoit que l'Allemagne réduise son déficit à 0,5% du PIB cette année, équilibre son budget en 2014 et 2015, puis enregistre un excédent en 2016 et 2017.

"Pour la première fois, l'Allemagne prévoit d'enregistrer des excédents structurels de manière durable, de façon à pérenniser le succès rencontré en 2012", a déclaré Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement. "Le gouvernement va continuer à suivre la voie d'une consolidation favorable à la croissance."

L'Allemagne espère en outre réduire sa dette publique à 77,5% de son PIB en 2014, 75% en 2015, 71,5% en 2016 et 69% en 2017, contre 80,6% cette année.

Le programme de stabilité s'appuie sur une croissance prévue à 0,4% cette année puis à 1,6% en 2016. Elle serait ensuite de 1,5% en moyenne entre 2015 et 2017, selon les hypothèses retenues par le gouvernement.

Les dépenses sociales et publiques ont fortement augmenté en Allemagne à la suite de la crise financière de 2007-2008 et la récession de 2009, mais l'amélioration de la situation économique du pays lui a permis de réduire sa dette au cours des années suivantes.

Gernot Heller et Matthias Sobolewski; Julien Dury pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 22441350 le mercredi 17 avr 2013 à 20:33

    Cela fait rêver.

Partenaires Taux