Berlin accorde un visa de 3 ans au dissident chinois Ai Weiwei

le
0

BERLIN, 21 octobre (Reuters) - Berlin a accordé un visa de séjour de trois ans à l'artiste dissident chinois Ai Weiwei qui a obtenu une chaire à l'académie des Arts de Berlin, a annoncé mercredi sa porte-parole. Ai Weiwei a retrouvé son fils et sa compagne en juillet à Berlin après que les autorités chinoises lui ont restitué son passeport, confisqué pendant quatre ans. Connu pour ses critiques à l'encontre du gouvernement chinois, Ai Weiwei avait été écroué en 2011 sans aucune charge et maintenu à l'isolement pendant 81 jours. La justice l'avait ensuite condamné à une amende de 2,4 millions de dollars pour évasion fiscale, une accusation qu'il a toujours rejetée. En novembre 2013, Ai Weiwei avait commencé à protester contre son interdiction de voyager en déposant chaque jour des fleurs dans le panier d'une bicyclette devant son studio et domicile de Pékin. (Noah Barkin,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux