Berkshire publie un bénéfice en baisse

le
0
BERKSHIRE PUBLIE UN BÉNÉFICE EN BAISSE
BERKSHIRE PUBLIE UN BÉNÉFICE EN BAISSE

(Reuters) - Berkshire Hathaway, le conglomérat du multimilliardaire Warren Buffett, a annoncé vendredi une baisse de 24% sur un an de son bénéfice net, le résultat du troisième trimestre 2015 incluant un important profit exceptionnel, mais son résultat d'exploitation est en hausse grâce à ses acquisitions.

Le groupe a également laissé entendre qu'il n'avait pas réduit ces derniers mois sa participation dans la banque Wells Fargo, dont la réputation a souffert du scandale des millions de comptes fictifs ouverts par ses commerciaux à l'insu de leurs titulaires. Berkshire est le premier actionnaire de la banque.

Au troisième trimestre, Berkshire Hathaway a réalisé un bénéfice net de 7,2 milliards de dollars (6,46 milliards d'euros), soit 4.379 dollars par action de catégorie A, contre 9,43 milliards (5.737 dolars/action) un an auparavant.

Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 7% à 4,85 milliards de dollars (2.951 dollars/action) contre 4,55 milliards (2.769 dollars/action) l'an dernier mais il est légèrement inférieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui le donnait à 3.058,10 dollars par action.

Le résultat net de l'an dernier incluait un gain exceptionnel de 4,4 milliards lié à la participation du groupe dans le géant de l'alimentation Kraft Heinz, dont Berkshire possède encore 26,8%.

Celui de cette année intègre une plus-value de 1,6 milliard issue de la vente à Mars des actions préférentielles que détenait Berkshire dans le fabricant de chewing-gum Wrigley.

Le chiffre d'affaire est demeuré pratiquement inchangé à 59,1 milliards et la valeur comptable par action, l'indicateur de croissance privilégié par Warren Buffett, a augmenté de 2,4% entre fin juin et fin septembre, à 163.783 dollars.

A Wall Street, l'action A a fini vendredi à 214.545 dollars avant la publication des résultats.

Berkshire possède environ 90 entreprises, parmi lesquels l'assureur automobile Geico, la compagnie ferroviaire BNSF, les glaces Dairy Queen ou encore les sous-vêtements Fruit of the Loom. En janvier, il a déboursé 32,1 milliards de dollars pour prendre le contrôle du groupe industriel Precision Castparts.

Il gère aussi des dizaines de participations, dont certaines dans des poids lourds de Wall Street comme Wells Fargo, IBM et Coca-Cola.

(Jonathan Stempel; Marc Angrand pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant