Berkshire insensible à la politique, dit Warren Buffett

le , mis à jour à 16:45
0
    par Jonathan Stempel et Trevor Hunnicutt 
    OMAHA, Nebraska, 1er mai (Reuters) - Berkshire Hathaway 
 BRKa.N  BRKb.N , la société d'investissement de Warren Buffett, 
continuera de bien se porter quel que soit le résultat de 
l'élection présidentielle de novembre, a déclaré le milliardaire 
devant ses actionnaires venus nombreux l'écouter samedi dans sa 
ville d'Omaha, dans le Nebraska. 
    Buffett, qui présidait sa 51e assemblée générale avec à ses 
côtés le tout aussi inoxydable vice-président Charlie Munger, a 
répondu cinq heures durant à des questions portant aussi bien 
sur la politique, le taux de sucre du Coca-Cola, l'état du 
marché du fret maritime, les risques liés aux produits dérivés 
ou, bien sûr, sa succession au poste de directeur général de 
Berkshire. 
    "L'oracle d'Omaha", fervent soutien de la candidate 
démocrate Hillary Clinton, a été interrogé sur l'impact éventuel 
d'une victoire en novembre de Donald Trump, actuellement en tête 
de la course à l'investiture républicaine. 
    "Ce ne sera pas le principal problème", a-t-il assuré. "Si 
Donald Trump ou Hillary Clinton devient président, et ce sera 
certainement le cas pour l'un ou l'autre, je pense que Berkshire 
continuera de bien se porter." 
    L'AG tombant tôt cette année, Berkshire n'a publié que des 
résultats trimestriels provisoires, les comptes détaillés étant 
attendus pour le 6 mai.  
    La société a estimé son bénéfice net à 5,59 milliards de 
dollars (4,88 milliards d'euros) au premier trimestre, en hausse 
de 8%, mais son résultat d'exploitation a reculé de 12% à 3,73 
milliards de dollars. 
    Buffett a expliqué que sa compagnie ferroviaire BNSF 
(Burlington Northern and Santa Fe Railway) avait pâti d'une 
baisse des transports de pétrole et de charbon, tandis que les 
activités d'assurance de Berkshire ont subi des pertes avec les 
intempéries du début d'année aux Etats-Unis. 
    Berkshire contrôle pas loin de 90 entreprises présentes dans 
l'énergie, l'assurance, l'industrie, les chemins de fer, la 
distribution et d'autres secteurs. Ses participations boursières 
dépassent les 100 milliards de dollars. 
 
    COKE TOUJOURS 
    Les actionnaires mais aussi gérants, analystes et 
journalistes ont largement rempli la salle de congrès d'Omaha et 
des salles attenantes, non loin d'un centre d'exposition où leur 
étaient proposés des produits des différentes entreprises 
contrôlées par Berkshire à des prix défiant toute concurrence. 
    Warren Buffett a estimé que son "Woodstock des capitalistes" 
avait attiré quelque 40.000 inconditionnels, soit un chiffre 
proche du record de l'an dernier, en dépit de la retransmission 
en ligne de l'AG pour la première fois cette année.  
    Au gré des questions, le financier a une nouvelle fois 
défendu sa participation de 9% dans Coca-Cola  KO.N , en 
sirotant ostensiblement un Cherry Coke, et il a aussi pris la 
défense du fonds brésilien 3G Capital, avec qui il partage une 
participation de contrôle dans le fabricant de ketchup Heinz 
 KHC.O . 
    3G Capital est accusé d'être un impitoyable "tueur de coûts" 
mais pour Warren Buffett, bien mieux apprécié comme 
investisseur, les coupes en question ont été "extrêmement 
intelligentes" et n'ont pas remis en question la capacité de 
Kraft Heinz à fabriquer ses produits. 
    Buffett a aussi estimé que les produits dérivés pouvaient 
potentiellement représenter une "bombe à retardement" pour le 
secteur bancaire mais il s'est dit "pas le moins du monde 
inquiet" pour ses participations dans les grandes banques Wells 
Fargo & Co  WFC.N  et Bank of America  BAC.N . 
    Il n'a rien dit, enfin, de sa succession et des rumeurs 
présentant Ajit Jain, le patron des activités d'assurance de 
Berkshire Hathaway, comme son dauphin à la tête du groupe. 
    Pour Mark Hughes, un gérant venu du Maryland et qui en était 
à sa 25e participation, Buffett et son bras droit Munger ne sont 
pas près de se retirer. 
    "Ils ont 85 et 92 ans et semblent en forme comme jamais", 
a-t-il dit. 
 
 
 (Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant