Bérénice Béjo ouvre le 65e Festival de Cannes

le
0

CANNES (Reuters) - Succédant à Mélanie Laurent, l'actrice Bérénice Béjo, la Peppy Miller de "The Artist", beau succès du cinéma français montré sur la Croisette l'an passé, a ouvert avec grâce mercredi soir le 65e Festival de Cannes.

Vêtue d'une longue robe rouge, elle a accueilli le jury de neuf personnalités, présidé par Nanni Moretti, qui décernera le dimanche 27 mai au soir la très convoitée Palme d'or.

Figure emblématique à la fois du cinéma italien et de la résistance à Silvio Berlusconi, Nanni Moretti a auparavant monté les marches sous le crépitement des appareils photo non en tant que prétendant à la Palme d'or, comme ce fut le cas l'an passé avec "Habemus Papam", mais comme président du jury.

Il était accompagné de ses jurés au nombre desquels figuraient notamment les actrices Diane Kruger et Emmanuelle Devos et le couturier Jean-Paul Gaultier.

Outre le jury, la montée des marches inaugurale du festival a également été une première pour le cinéaste américain Wes Anderson, dont le film "Moonrise Kingdom", sorti ce même mercredi en France, est le tout premier des longs métrages en compétition à affronter la critique puis le public cannois, la séance de presse de la matinée étant suivie de la projection officielle en début de soirée.

Son film jouit d'un casting prestigieux, avec notamment Edward Norton, Bruce Willis, Bill Murray, Tilda Swinton et les deux petits héros du film, Kara Hayward et Jared Gilman.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant