Bercy veut ouvrir de nouveaux secteurs à la concurrence

le
17
BERCY VEUT OUVRIR DE NOUVEAUX SECTEURS À LA CONCURRENCE
BERCY VEUT OUVRIR DE NOUVEAUX SECTEURS À LA CONCURRENCE

PARIS (Reuters) - Bercy songe à ouvrir de nouveaux secteurs à la concurrence dans le cadre d'une "loi de transformation de l'économie" prévue pour le printemps 2018, indique Le Monde dans son édition datée de dimanche.

Alors que le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a déjà fait part à plusieurs reprises de son intention de présenter une loi visant à soutenir les TPE et PME, le quotidien croit savoir que le texte sera plus large et "devrait finalement cibler toutes les sociétés, quelle que soit leur taille".

Selon un responsable cité par Le Monde sans plus de précisions sur son statut, "ce texte pourrait permettre d'ouvrir de nouveaux secteurs à la concurrence".

"A ce stade, nous préférons avoir le champ de vision le plus large possible, quitte à refermer ensuite certaines pistes", poursuit cette source non identifiée.

Contacté par Reuters, le cabinet de Bruno Le Maire a précisé qu'"aucune décision n'a été prise à ce stade sur d'éventuelles ouvertures à la concurrence".

La loi d'août 2015 sur la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques portée par Emmanuel Macron lorsqu'il était ministre de l'Economie a notamment ouvert à la concurrence le secteur des transports - avec la libéralisation des voyages par autocar - et réformé les conditions d'exercice de certaines professions réglementées du droit, comme les notaires ou les huissiers de justice, par exemple.

(Myriam Rivet, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aiki41 il y a 4 mois

    b.renie : la loi de transformation de l'économie vise à appliquer strictement ce que l'UE exige, rien de plus. Un pas supplémentaire vers la fin de la spécificité physique et culturelle des pays de l'UE.

  • b.renie il y a 4 mois

    La loi de transformation de l'économie vise à réindustrialiser notre économie pour s'attaquer au chômage de masse efficacement et à rééquilibrer la balance du commerce extérieur condition sine qua non pour relancer la progression du PIB qui permettra de booster l'économie réelle par la hausse de toutes les rémunérations Les syndicats doivent le comprendre et adhérer à la libération du marché du travail Les 35h et a fortiori les 32h sont des machines infernales à fabriquer la pauvreté

  • cadmos il y a 4 mois

    l èducation nationale doit sauter un seul prof pvur tout le monde par mayiere, ceci peut se faire par le biais d nternet si l'etudiant ne comprend pas il revissionne économie à la clé 1 million de fonctionnaire au moins lol

  • surfer1 il y a 4 mois

    Quant à la rente autoroutière de Vinci , un vrai scandale !

  • surfer1 il y a 4 mois

    Attention ne nous méprenons pas ! Les notaires bénéficient d'une rente mais le RSA est aussi une rente de même que les APL. Des millions de rentiers en France, il faut en finir... au boulot et la vérité des prix... Cela piquera un peu au début mais les bienfaits se feront rapidement sentir.

  • surfer1 il y a 4 mois

    L'éducation pourquoi pas, elle nous coûte un maximum alors que les résultats sont de plus en plus mauvais. Pourquoi ne pas permettre aux familles qui en ont les moyens et la volonté de sortir du système ? Macron chasse la rente française et il va avoir du boulot ! La rente nous plombe.

  • p.chau28 il y a 4 mois

    s'ils veulent ouvrir a la concurrence pour d'autres secteur, ils n'ont cas le faire pour la sécu, le RSI (pour les indépendants), et la MSA (pour les paysans). Certains ont déjà passé le cap et son assurés à l'étranger, mais l'état n'apprécie pas et ces gens sont en procès.

  • ZvR il y a 4 mois

    En général le sans dents se fait tondre une première fois comme consommateur puis une deuxième fois comme contribuable, avec bien souvent pour seul résultat une augmentation des tarifs et une baisse des services.

  • cadmos il y a 4 mois

    à 2000€ par mois

  • cadmos il y a 4 mois

    on s'en fiche, c le peuple qui éliminera les intermédiaires, notaire statu de l'état pharmacien statu de l'état magasin de vente sera éliminer par les sites de vente en ligne, agent immobilier sera éliminé par les sites entre particulier, l'élimination des status se fera par ce que le monde a changé meme les géneralistes on en a plus besoin on sait quoi acheter comme médicaments dans 90% des cas les monopoles de l'état vont s'effondrer l'un apres l'autre lol