Bercy renonce à augmenter le prix des cigarettes en octobre

le
10
Après deux hausses successives de 40 et 20 centimes depuis l'an dernier, le gouvernement a décidé de stabiliser le prix des cigarettes.

Le gouvernement vient de faire un joli cadeau aux buralistes et aux cigarettiers, qui s'attendaient à devoir augmenter d'au moins 20 centimes leurs prix à compter du 1er octobre. Non seulement la hausse d'octobre est une tradition depuis plusieurs années, mais Marisol Touraine, la ministre de la Santé, l'avait promise au début de l'été.

Son collègue en charge du Budget, Bernard Cazeneuve, a créé la surprise vendredi en fin de journée en publiant un communiqué annonçant qu'il allait homologuer dans les prochains jours les prix du tabac manufacturé pour le dernier trimestre 2013. Ils n'augmenteront pas par rapport aux prix actuels.

Vu de Bercy, cette absence de hausse est dictée par des impératifs financiers pour les caisses de l'État. Depuis le début de l'année, les ventes de cigarettes ont en effet baissé de près de 8 % ; c'est la conséquence de la hausse de prix intervenue en octobre 2012 (+ 40 centimes par paquet). La baisse est même si forte que, sur le premier semestre, les revenus liés au tabac ont baissé, ce qui n'était pas arrivé depuis très longtemps. Et s'ils stagnent depuis deux mois, c'est uniquement grâce à la nouvelle hausse intervenue début juillet (+ 20 centimes).

Privilégiant l'impératif budgétaire sur l'impératif de santé publique, Bercy a renoncé à augmenter le minimum de perception, ce qui aurait obligé les fabricants à relever leurs tarifs. Il ne s'agit toutefois que d'une pause. Les prix du tabac augmenteront significativement en janvier, avec la hausse de la TVA. Marisol Touraine tiendra sa revanche sur Bernard Cazeneuve et les cigarettiers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sebastix le lundi 2 sept 2013 à 14:57

    Jamais bon avant les elections de taxer les clopes, le pinard et le gazole. Nous verrons cela aprés mon cher Jean Marc ! Foi de François, les moutons n'y verrons rien !

  • jean.coq le lundi 2 sept 2013 à 12:17

    Il y a maintenant une dizaine d'années le ministre des finances allemand, Peer Steinbruck, social démocrate avait déclaré au sujet de l'imposition des revenus mobiliers: "25 pour 100 de quelquechose, est plus que 42 pour 100 de rien". C'est le même topo pour les cigarettes. Mais ol y en a qui ne savent pas compter.

  • jean.coq le lundi 2 sept 2013 à 12:11

    felepno - oui mais le développement de la cigarette électronique vient aussi voire surtout à cause de la hausse des prix des cigarettes.

  • gl060670 le dimanche 1 sept 2013 à 17:42

    trop de taxes tue la taxe, attention aux impôts !!!!

  • remimar3 le dimanche 1 sept 2013 à 17:24

    Les petits boulots non déclarés et les trafics en tout genre vont priver cette majorité (vous avez dit majorité dans l'opinion ???) des recettes fiscales qu'elle aurait souhaité pour éviter d'avoir à tailler dans les dépenses et réorganiser le gouffre des coûts de fonctionnement des organismes publics.

  • DonCorly le dimanche 1 sept 2013 à 16:10

    Illustration du principe de Laffer, avec cette baisse de recettes suivant une hausse de tarif. Mais que le gouvernement ne se leurre pas, la consommation de tabac n'a pas baissé, c'est seulement le marché noir qui a explosé.

  • a.guer le dimanche 1 sept 2013 à 13:45

    l'impôt tue l'impôt : bel exemple de la réalité de cet adage ; quand est-ce que le gouvernement s'en souviendra et appliquera pour les impôts la même médication que pour le prix du tabac ?

  • md24750 le samedi 31 aout 2013 à 14:03

    Décidément, ces incapables se renient encore une fois, la valse hésitation étant leur penchant naturel : après le report de la taxe pour les camions, ils font pareil pour le tabac. Où est la logique de ces imbéciles qui taxent au petit bonheur la chance ? C'est ÇA un gouvernement responsable ? Ce qui est certain, c'est que le MUR n'est plus très loin.

  • felepno le samedi 31 aout 2013 à 02:24

    8 % de baisse c'est la conséquence de la cigarette électronique pas de la hausse de prix intervenue en octobre 2012.

  • klein44 le vendredi 30 aout 2013 à 22:42

    Gouvernement=dealer N°1