Bercy maintient ses prévisions de croissance et de déficit 2017 à 1,5% et -2,7%

le
0

(AOF) - Lors d'un discours à Bercy, Michel Sapin, ministre de l'Economie et des finances, a détaillé les grandes lignes de son projet de budget 2017. Ce dernier reste basé sur une prévision de croissance du PIB de 1,5% pour l'année prochaine, le niveau également attendu cette année. Le gouvernement maintient également sa cible de déficit à -2,7% en 2017 après -3,3% en 2016. Michel Sapin a également rappelé que le budget 2017 comporterait de nouvelles dépenses pour l'éducation, la sécurité, l'emploi, l'objectif de dépenses de santé ou encore une moindre baisse des dotations aux collectivités.

Mais le ministre assure que toutes ces dépenses - auxquelles il convient d'ajouter des baisses de l'impôt sur le revenu et sur les sociétés - "sont entièrement financées".

Michel Sapin a notamment évoqué le maintien de la C3S et le report de la baisse de l'impôt sur les sociétés (pour un total initial de 5 milliards d'euros) ont été décidés au profit d'un renforcement du CICE dont le taux passe de 6 à 7% "Celui-ci bénéficiera aux entreprises qui l'inscriront dans leurs comptes dès l'année prochaine mais sera comptabilisé l'année suivante dans les comptes publics", a précisé le ministre.

Ensuite, les administrations de sécurité sociale feront un effort d'économies complémentaire de 1,5 milliard d'euros l'an prochain et les collectivités locales devraient ralentir d'1 milliard d'euros leurs dépenses de fonctionnement. "Ensuite, nous prévoyons des économies supplémentaires sur la charge d'intérêt de la dette pour un montant de 1,2 milliard d'euros en 2017. Ces économies sont estimées à partir d'un scénario prudent de remontée du taux d'intérêt à 1,25 % fin 2017 alors que la France emprunte actuellement à 10 ans à un taux de 0,3 %", a détaillé le ministre des Finances.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant