Bercy : Llodra reconnaît la supériorité de Ferrer

le
0
Bercy : Llodra reconnaît la supériorité de Ferrer
Bercy : Llodra reconnaît la supériorité de Ferrer

« C'était du grand tennis pendant tout le premier set. A un moment donné, il n'y avait que des points gagnants. C'est frustrant. Si je fais la course en tête, ce n'est plus le même match. Mais c'est la force des grands joueurs, a regretté Michaël Llodra après sa défaite en demi-finale du Masters 1000 de Paris-Bercy face à David Ferrer. Je n'ai rien à me reprocher sur les balles de break. Je n'ai pas de gros regrets hormis que cela se goupille mal et qu'il ne commette pas une faute. Rien à dire même si c'est un peu difficile à digérer. »

Sur son adversaire du jour, le Français ne tarit pas d?éloges : Il est un peu sous-estimé (en indoor), mais il joue avec quatre dingos devant qui sont monstrueux. Certes c'est peut-être le moins talentueux, mais il est sacrément costaud. Pour le battre, il faut vraiment réussir un bon match car il ne va pas passer à côté ou très rarement. C'est un guerrier du premier au dernier point. Il se bat comme un chien, il ne lâche rien et n'abdique jamais. Dès qu'il a été en danger, il a su répondre présent et sortir des super passings. Chapeau à lui. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant