Bercy / G.Monfils : " La plus mauvaise année "

le
0
Bercy / G.Monfils : " La plus mauvaise année "
Bercy / G.Monfils : " La plus mauvaise année "

Eliminé au premier tour de Paris-Bercy par Benoit Paire lundi soir (6-2, 6-7, 4-6), Gaël Monfils a fait le bilan de sa saison après le match. Et il n'est pas tendre avec lui-même...

Gaël Monfils, quel bilan faites-vous de cette saison ?
Le bilan de cette année est vraiment mitigé. C’est quand même terrible de dire cela, mais c'est la plus mauvaise année que j'ai faite en Grand Chelem (ndlr : seulement un huitième de finale, à Roland-Garros) depuis assez longtemps à cause de plusieurs choix. Du coup, je ne suis pas mécontent de finir cette saison. J'ai trouvé un bon entraîneur. Pourquoi je le dis si vite ? Parce qu'il m'apporte beaucoup mis à part aujourd'hui où je me suis mis dedans tout seul mais c'est de ma faute. J'ai trouvé une forme de travail qui me convient. Il m'apporte beaucoup. L'année prochaine, je serai vraiment orienté sur « essayer d’arriver prêt physiquement et mentalement ». Surtout mentalement dans les Masters 1000 et dans les Grands Chelems forcément, mais vraiment dans les Masters 1000. Cette année j'ai très mal géré, avec de mauvais choix et je m'en veux. Je m'en veux parce qu'il y a beaucoup de choses que j'ai sur le cœur, je regrette pas mal de choses. Vraiment c'est une saison de regret parce que j'ai régressé cette année. C'est chiant parce qu'on n'a pas énormément de temps et là j'ai perdu une belle année.

Vous pouvez préciser la nature de ces regrets ?
J'ai mal géré la préparation, mes entraînements et mes choix de tournoi. J'ai mal géré mes choix sur le mental aussi, et comment être prêt pour aller jouer de gros matches. J'ai eu une très mauvaise gestion si ce n'est la plus mauvaise – et j'insiste – mais je pense que c'est la plus mauvaise année que j'ai pu faire. Même seul je me démerdais dix fois mieux.

« Ma vie est mouvementé »

Vous en voulez au coach que vous aviez avant ?
Non. A mes choix, mais pas à une personne. Je n'ai fait que des mauvais choix. C'est une mauvaise année 2015. J'ai eu beaucoup de réussites de m'en sortir dans les tournois 250 et 500 pour faire que je m'en sorte dans les vingtaines (ndlr : il est 20eme actuellement à l’ATP). J'ai une vraie bouffée d'oxygène maintenant parce que j'ai trouvé une autre motivation, un autre plan de travail qui me convient mieux. Je suis mieux dans ma tête et c'est le plus important. On me le dit souvent, forcément on attend beaucoup mais j'attends aussi beaucoup de moi-même et encore plus maintenant que je suis plus mûr.

Pouvez-vous nous donner un ou deux exemples de mauvaise gestion de cette saison 2015 ?
Tout est mélangé dans ma vie. Ma vie est mouvementée. Dans ma vie personnelle, j'ai fait de mauvais choix par rapport à des tournois, des réflexions. Je n’aime pas rentrer dans le détail car cela reste ma vie personnelle. Je ne m'en veux qu'à moi. Cette année c'était très brouillon, trop brouillon même.
Un exemple tout con peut-être, cette année j’ai l'impression que je me suis entraîné plus physiquement que tennistiquement et ça, ce n'est pas moi.

Pour l'avenir immédiat, qu’est-ce qui est prévu pour les prochains jours ?
Je vais jouer en Bulgarie, je vais prendre 2 bonnes semaines pour moi. Ce n'est pas pour souffler physiquement mais plus mentalement et digérer cette saison. Je suis déçu de moi-même. Je m'en veux énormément. Donc je vais prendre 2 semaines tranquilles pour moi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant