Benzema plonge Getafe dans le rouge

le
0
Benzema plonge Getafe dans le rouge
Benzema plonge Getafe dans le rouge

Le Real, tranquille, signe sa septième victoire de suite en Liga face à Getafe, dépassé (1-5). Si Karim Benzema avait dû envoyer un message à Didier Deschamps, c'était celui-là.

Getafe 1-5 Real Madrid

Buts : Pablo Sarabia (83e) pour Getafe // Benzema (29e), Isco (40e), Bale (50e), J. Rodriguez (88e) et Cristiano Ronaldo (92e) pour la Maison-Blanche

En enfilant sa doudoune blanche marquée du sceau madrilène, Karim Benzema devait quand même y penser. En tête, ce petit communiqué venu lui pourrir la semaine, elle qui aurait pu être si belle. Cet après-midi contre Getafe, le Français a marqué, certes, mais aussi eu le temps de glisser deux passes décisives pour faire croquer les potos. Tout cela en 60 minutes. Tout cela alors que le Real se devait de gagner pour repasser devant l'Atletico. Tout cela alors que Getafe, dernier, n'avait qu'une victoire à aller chercher pour sortir de la zone rouge. Tout cela alors que, de tous ses coéquipiers titulaires, il sera le seul à rester cher lui cet été. Finalement le Real n'a jamais vraiment tremblé, à l'image de Karim Benzema.

Isco VS Jérémy Clément


Au coeur de rencontres déséquilibrées sur le papier, il suffit parfois de quelques secondes pour prendre le pouls d'une confrontation, savoir si le petit ramassera quelques miettes ou si le gros a vraiment les crocs. Ici, il en aura suffi près de 300 : après cinq minutes de jeu, le Real a frappé trois fois au but, obtenu deux coups francs et montré qu'il n'était pas là pour jouer au toro. De l'autre côté, les hommes en bleu prennent leur maillot à la lettre et Álvaro Pereira cède sa place, touché à la cuisse. Un karma négatif qui se confirme tranquillement dans le premier quart d'heure, même si Ronaldo est trop court sur ce centre (11e), puis touche le poteau alors que Guaita était battu (15e). Les seules offensives de Getafe proviennent sans doute des rares trous d'airs qu'offre Marcelo dans son dos et passent en conséquence en coup de vent, mais rien de bien inquiétant pour les coéquipiers d'Isco qui régale de son côté de passes en profondeur.

C'est sur l'une d'elle, justement, que James Rodriguez réceptionne côté droit, crochette sur son bon pied et enroule un centre pour le pied droit de Karim Benzema, qui inscrit tout seul son…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant