Benzema : «On a essayé de me mettre tout en bas, mais je suis puissant mentalement»

le
0
Benzema : «On a essayé de me mettre tout en bas, mais je suis puissant mentalement»
Benzema : «On a essayé de me mettre tout en bas, mais je suis puissant mentalement»

Son absence à l'Euro en France en raison de son implication dans l'affaire de la sex-tape de Valbuena doit être difficile à digérer. Karim Benzema s'est toutefois quelque peu consolé en remportant sa 2e Ligue des Champions avec le Real Madrid contre l'Atlético Madrid samedi soir à Milan (1-1 puis 4-3 aux tirs au but). L'attaquant assure être plus fort que jamais.

 

Que ressentez-vous après cette victoire?

 

KARIM BENZEMA. C'est fantastique, on entre un peu plus dans la légende du Real Madrid. Sur un plan personnel, je suis très content et très fier de ma saison, même si on a essayé de me mettre tout en bas. Mais bon, je suis fort mentalement. Je ne lâche rien. Aujourd'hui je suis content, j'ai ma deuxième Ligue des Champions en poche. Je joue dans le meilleur club du monde et je suis heureux, tout va bien pour moi.

 

Votre entraîneur Zinedine Zidane a-t-il été un gros soutien quand vous avez été privé de l'Euro?

 

Lui, le président (Florentino Perez), ma famille, mes amis, mes coéquipiers, ils ont toujours été derrière moi. Merci à eux, mais je le répète, de tout façon, je suis puissant mentalement.

 

Comment allez vous vivre cet Euro ?

 

Je vais le suivre comme un supporteur. Je leur souhaite d'aller le plus loin, d'essayer de gagner l'Euro. C'est important, c'est une grande compétition, en plus à domicile. Bonne chance à tous mes coéquipiers.

 

Avez-vous parlé avec Varane, qui a dû déclarer forfait ?

 

Je suis déçu pour lui. Il avait vraiment envie de jouer cet Euro. Après, je ne sais pas comment ils se sont arrangés avec le sélectionneur (Didier Deschamps), parce qu'ils ont pris une décision quand même assez rapide. Il est déçu. Il faut faire avec. Mais il y a d'autres joueurs, j'espère qu'ils vont répondre présent.

 

Ce succès vous console de votre absence à l'Euro ?

 

Mais ça n'a rien à voir, il ne faut pas parler de l'Euro. Je suis déçu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant