Benzema - Lacazette, Gone Baby Gone

le
0
Benzema - Lacazette, Gone Baby Gone
Benzema - Lacazette, Gone Baby Gone

Face à l'Albanie, Didier Deschamps devrait associer Karim Benzema à Alexandre Lacazette en attaque. Un duo qui donne des bouffées de chaleur rien que d'y penser.
Jean-Michel Aulas va pouvoir envoyer du jeu sur Twitter, ce vendredi soir. Après tout, quoi de plus sexy pour un président de club français que de voir deux de ses garçons être alignés en pointe de l'équipe de France. Parce que mine de rien, face à l'Albanie, les Bleus seront emmenés par un duo d'attaque sexy chocolat comme la France n'en avait plus connu depuis Thierry Henry - David Trezeguet. Avec Karim Benzema et Alexandre Lacazette, la France a - sur le papier - une doublette qui donne chaud.

Entre le meilleur joueur offensif français du moment et le meilleur buteur de Ligue 1 (11 pions), il va se passer quelque chose. Il doit se passer quelque chose. Benzema en Bleu, c'est aujourd'hui une évidence alors qu'il n'y a pas si longtemps, d'aucuns débâtaient de son niveau international sur fond d'Olivier Giroud. Aujourd'hui, Rim-K est l'avant-centre titulaire du Real Madrid de Carlo Ancelotti et, accessoirement, dernier vainqueur de la Ligue des champions. Après une année tricolore record (7 buts marqués en 2014 avec les Bleus, soit autant que durant la période 2011-2013), Benzema est enfin le patron offensif de l'équipe de France. Restait à lui trouver un compagnon à la hauteur de son talent. Depuis quatre ans, Laurent Blanc puis Didier Deschamps ont essayé diverses formules et plusieurs compagnons de route : Jérémy Ménez, Samir Nasri, Olivier Giroud, Kevin Gameiro, Marvin Martin, Bafétimbi Gomis, Dimitri Payet, André-Pierre Gignac, Loïc Rémy, Franck Ribéry. Personne n'a jamais vraiment réussi à former un duo façon "Canto-JPP". Et là arrive le petit Lacazette, 23 piges et formé à Lyon, comme Karim. Du haut de ses trois sélections - trois bouts de match (82 minutes face au Brésil, l'Uruguay et la Serbie) - Lacazette ne revendique rien. Pas grave, on va le faire pour lui. Pour l'instant, le numéro 10 de l'OL est juste là pour kiffer sans vraiment prendre conscience de ses qualités. "Je me sens mieux, j'arrive à mettre des buts et je me sens utile pour l'équipe. Je pense à l'Euro 2016, qui est pour moi un objectif. C'est vraiment la chose que j'aimerais le plus réaliser", a-t-il déclaré à son arrivée au rassemblement des Bleus.
Sur le papier, c'est hot
Officiellement, les deux joueurs n'ont jamais évolué ensemble, mais leur association fait saliver d'avance. Entre les deux, il existe une filiation naturelle liée à leur formation lyonnaise. Du jeu,...



Jean-Michel Aulas va pouvoir envoyer du jeu sur Twitter, ce vendredi soir. Après tout, quoi de plus sexy pour un président de club français que de voir deux de ses garçons être alignés en pointe de l'équipe de France. Parce que mine de rien, face à l'Albanie, les Bleus seront emmenés par un duo d'attaque sexy chocolat comme la France n'en avait plus connu depuis Thierry Henry - David Trezeguet. Avec Karim Benzema et Alexandre Lacazette, la France a - sur le papier - une doublette qui donne chaud.

Entre le meilleur joueur offensif français du moment et le meilleur buteur de Ligue 1 (11 pions), il va se passer quelque chose. Il doit se passer quelque chose. Benzema en Bleu, c'est aujourd'hui une évidence alors qu'il n'y a pas si longtemps, d'aucuns débâtaient de son niveau international sur fond d'Olivier Giroud. Aujourd'hui, Rim-K est l'avant-centre titulaire du Real Madrid de Carlo Ancelotti et, accessoirement, dernier vainqueur de la Ligue des champions. Après une année tricolore record (7 buts marqués en 2014 avec les Bleus, soit autant que durant la période 2011-2013), Benzema est enfin le patron offensif de l'équipe de France. Restait à lui trouver un compagnon à la hauteur de son talent. Depuis quatre ans, Laurent Blanc puis Didier Deschamps ont essayé diverses formules et plusieurs compagnons de route : Jérémy Ménez, Samir Nasri, Olivier Giroud, Kevin Gameiro, Marvin Martin, Bafétimbi Gomis, Dimitri Payet, André-Pierre Gignac, Loïc Rémy, Franck Ribéry. Personne n'a jamais vraiment réussi à former un duo façon "Canto-JPP". Et là arrive le petit Lacazette, 23 piges et formé à Lyon, comme Karim. Du haut de ses trois sélections - trois bouts de match (82 minutes face au Brésil, l'Uruguay et la Serbie) - Lacazette ne revendique rien. Pas grave, on va le faire pour lui. Pour l'instant, le numéro 10 de l'OL est juste là pour kiffer sans vraiment prendre conscience de ses qualités. "Je me sens mieux, j'arrive à mettre des buts et je me sens utile pour l'équipe. Je pense à l'Euro 2016, qui est pour moi un objectif. C'est vraiment la chose que j'aimerais le plus réaliser", a-t-il déclaré à son arrivée au rassemblement des Bleus.
Sur le papier, c'est hot
Officiellement, les deux joueurs n'ont jamais évolué ensemble, mais leur association fait saliver d'avance. Entre les deux, il existe une filiation naturelle liée à leur formation lyonnaise. Du jeu,...



...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant