Benzema brille dans l'ombre

le
0
Benzema brille dans l'ombre
Benzema brille dans l'ombre

Son exploit est presque passé inaperçu en France où Karim Benzema n'a pas une énorme cote de popularité. Il faut dire que ses dernières prestations en équipe de France ne sont pas restées gravées dans les mémoires. Mais l'attaquant du Real Madrid a réussi face à Villarreal la prouesse de rejoindre un certain Ronaldo en termes de buts inscrits sous les couleurs de la Maison Blanche. Avec 104 unités au compteur en cinq saisons, soit autant que son idole brésilienne, l'ancien Lyonnais fait désormais partie des meilleurs buteurs de l'histoire du club. « C'est un honneur d'égaler les chiffres de Ronaldo, c'est le meilleur attaquant de l'histoire, s'est réjouit le principal intéressé. Je suis très content d'avoir marqué, avec la victoire en plus, pour ce record. » Attention, Benzema est encore bien loin des idoles que sont Raul (323 buts), Alfredo Di Stefano (307) ou encore Ferenc Puskas (242). Il a aussi bien du mal à soutenir la comparaison avec l'autre Ronaldo, Cristiano, qui talonne déjà l'ancienne gloire hongroise du Real (233). Mais son rendement cette saison est enfin à la hauteur des attentes de Bernabeu.

Quatrième meilleur buteur de la Liga

En soi, c'est déjà une prouesse. L'autre est d'avoir trouvé grâce aux yeux de Carlo Ancelotti. « Benzema est très important, insiste l'ancien coach du PSG. Non seulement parce qu'il marque mais aussi parce qu'il est très actif en défense. C'est un joueur complet. » En l'absence du dernier Ballon d'Or, sanctionné de trois matchs suite à son expulsion à Bilbao, l'international français joue plus en pointe. Et son entente avec Gareth Bale et le jeune Jesé a sauté aux yeux face au sous-marin jaune. Avec désormais treize buts en Liga, Benzema occupe le quatrième rang des buteurs en Espagne. Cette saison, c'est surtout sa régularité qui le rend indispensable aux Merengue. Son rythme est tel qu'il marque plus d'un but tous les deux matchs (17 en 31 toutes compétitions confondues). Pas mal pour un joueur qui laisse souvent la lumière à son coéquipier portugais, la star de l'équipe.

Les conseils avisés de Zidane

Mais c'est finalement ce statut, dans l'ombre de « CR7 », qui lui offre cette saison une nouvelle dimension. Et les conseils précieux de Zinédine Zidane ne sont pas non plus étrangers à son retour au premier plan. « En début de saison, il y avait un manque de confiance. Aujourd'hui, tout a changé, a-t-il expliqué. Zizou est derrière toute l'équipe. Il y a une vraie complicité entre nous, c'est mon grand frère. Avant ce match, il m'avait dit de faire beaucoup de mouvements au premier poteau et j'ai marqué. » La confiance retrouvée, Benzema ne doit pas pourtant oublier d'où il vient. Il y a tout juste un an, après une sortie complètement manquée face à Manchester United en Ligue des Champions, il avait été la cible des médias espagnols. « Benzema est un illusionniste qui brille par son absence », titrait notamment Marca. Aujourd'hui, la magie opère enfin dans le bons sens. Et l'attaquant français n'est plus un second choix comme il l'était sous l'ère Mourinho. Quand il couche onze noms sur la feuille de match, Ancelotti n'a pas l'ombre d'un doute.  

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant