Benyamin Netanyahou : le grand amalgame

le
0
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou brandit à la tribune de l'ONU une photo représentant selon lui des enfants jouant près de rampes de roquettes du Hamas pour réaffirmer que le mouvement islamiste se sert
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou brandit à la tribune de l'ONU une photo représentant selon lui des enfants jouant près de rampes de roquettes du Hamas pour réaffirmer que le mouvement islamiste se sert

Après un an de silence, Benyamin Netanyahou est revenu à la charge sur le dossier nucléaire iranien. Et il n'a pas déçu. Dans un discours prononcé lundi soir à la tribune de l'ONU, le Premier ministre israélien a souligné qu'un Iran doté de l'arme atomique serait "la plus grave menace pour nous tous", devant les djihadistes de l'État islamique. "Mesdames et messieurs, laisseriez-vous l'EI enrichir de l'uranium, construire un réacteur à eau lourde et mettre au point des missiles balistiques intercontinentaux ?" a-t-il demandé à un auditoire atone. "Bien sûr que non.""Tout ceci n'a pas grand sens", pointe François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France à Téhéran. "Quoi que l'on puisse en dire, l'Iran est un pays stable, à l'inverse de l'EI qui n'est ni un État, ni islamique." Considérés comme des terroristes par les États-Unis et l'Union européenne, les djihadistes de l'EI sont des combattants ultra-radicaux sunnites. Leur principal ennemi n'est pas l'Occident, mais l'Iran chiite. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils luttent contre les gouvernements syrien et irakien, soit deux alliés de Téhéran. Inquiétude de NetanyahouÀ l'inverse, l'Iran est un État multimillénaire reconnu par l'ONU, qui n'a pas envahi de pays depuis plus de deux siècles. Toutefois, depuis l'avènement de la République islamique en 1979, les ayatollahs iraniens se sont donné pour mission d'exporter leur révolution chiite dans le monde entier. Pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant