Benoît XVI va «créer» 22 nouveaux cardinaux

le
1
Les Européens dominent toujours le collège de ceux qui peuvent élire le pape.

L'Église catholique a son sénat. Il est composé d'hommes, exclusivement. Ils sont mûrs et plutôt âgés, ce sont les cardinaux. Un jour, ils peuvent être amenés à élire le pape mais, comme tout homme, ils vieillissent et meurent. Il faut donc les renouveler. Rome ne connaît pourtant pas d'élections sénatoriales mais des «créations». C'est le privilège du Pape.

Comme à déjà trois reprises depuis son élection en 2005, Benoît XVI a annoncé vendredi un consistoire pour le 18 février prochain à Rome. Lors de cette cérémonie, il «créera» 22 nouveaux cardinaux dont il a révélé la liste après la messe de l'Épiphanie, célébrée le 6 janvier dans l'Église catholique. Le Pape les a choisis parmi les 4 900 évêques de l'Église catholique.

Pas de Français dans cette promotion, ni de surprise particulière sinon qu'un tiers des nouveaux promus sont italiens, sept exactement. Ce n'est pas une préférence de Benoît XVI, mais ce quatrième consistoire a dû

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le samedi 7 jan 2012 à 12:14

    Enfin quelqu'un qui lutte contre le chomage.