Benoît XVI redeviendra un simple évêque

le
0
Si le Code de droit canon prévoit la renonciation d'un pape, tout est encore à écrire en matière de protocole.

C'est de sa propre autorité que le pape Benoît XVI a choisi, devant Dieu, seul supérieur, de renoncer à sa charge. Dans un mois, devenu évêque émérite de Rome, il sera placé sous l'autorité de son successeur. Benoît XVI avait déjà évoqué cette possibilité et a agi en conformité avec la loi de l'Église catholique.

Il est en effet écrit dans le code 332 § 2 - équivalent d'un article - que «s'il arrive que le Pontife romain renonce à sa charge, il est requis pour la validité que la renonciation soit faite librement et qu'elle soit dûment manifestée, mais non pas qu'elle soit acceptée par qui que ce soit».

Pas une démission, une renonciation

Le Pape n'a donc pas démissionné, n'ayant personne à qui soumettre sa décision. «Cette possibilité est inscrite dans la tradition, d'autres papes ont renoncé dans l'histoire, rappelle le père Emman...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant