Benoît XVI met en garde les régimes autoritaires africains

le
0
Au second jour de sa visite au Bénin, le Pape s'est adressé au continent africain en prévenant les régimes injustes qu'ils ne pourraient «plus éviter» désormais la «revendication légitime» des peuples pour «une gouvernance limpide».

La seconde journée de Benoît XVI au Bénin a été marquée par un appel magistral adressé au continent noir qu'il a baptisé continent de «l'espérance». «Lorsque je dis que l'Afrique est le continent de l'espérance, je ne fais pas de la rhétorique facile, a-t-il lancé samedi matin à Cotonou devant une assemblée de responsables politiques et religieux, mais j'exprime une conviction personnelle qui est également celle de l'Eglise ».

Cette conviction, c'est le refus des «préjugés» sur l'Afrique nés d'une «vision négative issue d'une analyse chagrine» qui ne retient «que ce qui ne va pas». Ou qui sur «le ton sentencieux du moralisateur ou de l'expert» finissent par «imposer leurs conclusions» et surtout «peu de solutions adaptées».

Autre dérive, dénoncée par Benoît XVI, analyser les réalités africaines «comme celui qui ne voit en elle qu'un énorme réservoir énergétique, minéral, agricole et humain facilement exploitable pour des intérêts souv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant