Benoît XVI dénonce la persécution des chrétiens

le
0
Le Pape a réagi, dimanche, après le Noël sanglant qui a frappé le Nigeria et les Philippines.?

La méditation de Benoît XVI, à Rome, pendant la messe de minuit, sur «la lumière de bonté» de Noël, opposée au «bâton de tortionnaire» , au bruit des «chaussures des soldats» et à la vision des «manteaux couverts de sang» , a trouvé un écho dramatique dans l'actualité du week-end.

Si aucune victime n'a été à déplorer en Irak, où les mesures de sécurité avaient été renforcées devant les églises chrétiennes, le bilan a été très lourd au Nigeria et aux Philippines.

À Jos, dans le centre du Nigeria, 32  personnes ont été tuées et 74 blessées dans une série de sept explosions visant des églises et deux quartiers où la foule faisait ses achats avant la fête de la Nativité. Dimanche encore, dans la même ville, de nouveaux incidents ont fait un mort. Plusieurs maisons ont été incendiées. Jos est située à la limite du nord, majoritairement musulman, et du sud, principalement chrétien. La veille de Noël, cinq personnes, dont un pasteur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant