Benoît XVI célèbre la liberté, l'égalité et la fraternité

le
0
Le Pape a conclu vendredi soir le Parvis des Gentils en appelant les religions à «ne pas avoir peur d'une laïcité ouverte».

Sans le vouloir, Benoît XVI a apporté vendredi soir une pièce au débat politique qui fait rage en France à propos de la laïcité. Le Pape, par message vidéo interposé, s'est adressé en français aux jeunes «croyants et incroyants » rassemblés sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris dans le cadre d'une soirée de clôture de l'opération le Parvis des Gentils lancée par le Vatican pour susciter un dialogue avec le monde des non-croyants.

Il est bien entendu que le Pape ne délivrait pas là un message politique, mais il a nettement encouragé son auditoire à sortir des schémas habituels : «Les religions ne peuvent avoir peur d'une juste laïcité, a-t-il lancé, d'une laïcité ouverte qui permet à chacun et à chacune de vivre ce qu'il croit, en conformité avec sa conscience. S'il s'agit de bâtir un monde de liberté, d'égalité et de fraternité, croyants et non-croyants doivent se sentir libres de l'être, égaux dans leurs droits de vivre leur vie personnelle et c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant