Benoît XVI «affligé» d'avoir été trahi par son majordome

le
0
Paolo Gabriele, incarcéré depuis mercredi, a été officiellement inculpé samedi pour «possession illégale de documents secrets». Une enquête est en cours pour établir si l'homme disposait de complices.

Jusqu'à mercredi, Paolo Gabriele était l'un des plus proches collaborateurs du pape. Majordome de Benoît XVI depuis 2006, il est l'un des rares laïcs à avoir accès aux appartements pontificaux: il lui servait ses repas, l'aidait à s'habiller et pouvait se rendre dans les pièces du Vatican auxquelles l'accès est strictement limité. En l'espace de quelques heures, le fidèle serviteur du Pape est devenu l'ennemi public du Vatican. Arrêté mercredi pour possession illégale de documents confidentiels retrouvés à son domicile, il est accusé d'avoir transmis ces données sensibles à des médias italiens en janvier et février derniers. Un délit équivalent à l'atteinte à la sécurité de l'État au Vatican. S'estimant trahi par son auxiliaire, Benoît XVI se dit «affligé» et «choqué».

Identifié vendredi par les médias italiens comme l'auteur de la fuite, Paolo Gabriele a été officiellement inculpé par la justice vaticane samedi. Le communiqué du parquet précise

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant