Benoît Hamon rentre sur la gauche !

le
0
Après avoir été exclu du gouvernement, Benoît Hamon prépare son retour via le Parti socialiste.
Après avoir été exclu du gouvernement, Benoît Hamon prépare son retour via le Parti socialiste.

"Gauche promise, gauche due." Dimanche, c'est sous ce slogan que Benoît Hamon fera son retour sur le devant de la scène. L'ancien, et éphémère, ministre de l'Éducation nationale participera à un meeting avec l'écolo et ex-ministre du Logement Cécile Duflot, le leader du PCF Pierre Laurent et le député hôte Henri Emmanuelli, pour la clôture du traditionnel week-end de son courant, Un monde d'avance, à Vieux-Boucau (Landes). Ultra-discret depuis sa sortie du gouvernement fin août, l'ancien ministre de l'Éducation nationale a fait son retour cette semaine à l'Assemblée nationale - rasé de près, après avoir laissé pousser sa barbe tout le mois de septembre. Dans un premier temps, Benoît Hamon pensait intégrer la commission des Finances au Palais-Bourbon. Mais le député des Yvelines a abandonné l'idée : il souhaite prendre du recul et craignait qu'à ce poste la lumière ne soit braquée sur lui pendant l'examen du budget au Parlement. Finalement, il remplace donc son suppléant, Jean-Philippe Mallé, à la commission des Affaires étrangères. "Ça m'a déchiré de laisser mes dossiers" Benoît Hamon a eu du mal à se remettre de sa démission quelque peu forcée, après l'épisode de Frangy-en-Bresse où, dans la foulée de son hôte Arnaud Montebourg, il avait prononcé un discours anti-austérité. Le lendemain, 25 août 2014, Manuel Valls annonçait un remaniement pour punir les rebelles. Montebourg et Hamon quittaient leur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant