Benoît Hamon envisage le FN au second tour

le
2
Pour le porte-parole du PS, l'hypothèse d'une présence de Marine Le Pen le 6 mai «n'est pas du tout farfelue».

«Back to basics, retour aux fondamentaux!» Citant Margaret Thatcher, le porte-parole du PS Benoît Hamon, invité dimanche du «Grand jury RTL-Le Figaro-LCI», a dénoncé les critiques sur le manque de personnalité du candidat socialiste et rappelé la ligne de François Hollande pour cette campagne: être «sur tous les sujets sur lesquels les Français attendent un verdict: chômage, santé ou retraites».

Se disant assuré que le Front national est «beaucoup plus haut que ce qu'en disent les sondages», Benoît Hamon a jugé que sa candidate, Marine Le Pen, «peut monter jusqu'à 20 points aujourd'hui» et que l'hypothèse de sa présence au deuxième tour «n'est pas du tout farfelue». «Beaucoup de Français doutent de l'utilité du bulletin de vote, a-t-il regretté, et des centaines de milliers de nos compatriotes peuvent avoir envie de donner un grand coup de pied dans la fourmilière.» Objectif donc pour le PS: «parler à cet électorat et l'inciter à voter à gauche.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bercam01 le lundi 9 jan 2012 à 10:59

    La Gôche a déjà fait la preuve de son incurie, certes, mais que dire alors de la Droite qui s'empresse d'appliquer des idées de gauche une fois élue ? Voilà pourquoi je ne voterai plus jamais UMPS à quelque élection que ce soit... Je compte beaucoup sur la sensibilité d'une femme pour faire évoluer la République dans le bon sens sur des questions comme l'éducation, la politique familiale, la sécurité : alors, pourquoi pas Marine ?

  • chatnour le dimanche 8 jan 2012 à 22:12

    Sauf que la gauche a déjà fait la preuve de son incurie et de ses mensonges et encore, sous l'ignoble Mitterrand, les caisses n'étaient pas vides quand il est arrivé alors qu'à présent ...il en est tout autrement ! Alors, puisque les solutions de la droite comme de la gauche traditionnelles sont blanc bonnet et bonnet blanc, pourquoi pas tenter autre chose ? Au point où on en est, que nous reste-t-il à perdre ? pas nos illusions, c'est déjà fait. Alors, chiche, Marine !