Benoît de Ruffray : «La priorité d'Eiffage est de développer son ancrage en Europe»

le
1
Benoît de Ruffray, PDG d'Eiffage constate désormais des «signaux positifs» dans le secteur du BTP. (© Eiffage)
Benoît de Ruffray, PDG d'Eiffage constate désormais des «signaux positifs» dans le secteur du BTP. (© Eiffage)

À 50 ans, Benoît de Ruffray est polytechnicien et diplômé des Ponts et Chaussées. La voie royale pour diriger un groupe de BTP. Il a effectué une grande partie de sa carrière chez Bouygues, souvent à l'international, notamment en Amérique latine et en Asie. Après un détour chez Soletanche Freyssinet (Vinci) comme directeur général, il a été nommé PDG d'Eiffage le 18 janvier 2016. 

Le Revenu : Quel bilan faites-vous de 2016 pour Eiffage ? 
Benoît de Ruffray : Eiffage a réalisé une excellente année. L'activité est en légère croissance (+0,7%) malgré un très modeste repli à périmètre et taux de change constants (-0,2%), qui a été compensé par nos acquisitions en France, en Allemagne, en Suisse et au Benelux. Les métiers de travaux, quasi stables en chiffre d'affaires, se sont révélés particulièrement résilients, et les concessions bien orientées. Surtout, notre résultat opérationnel et notre niveau de marge ont à nouveau progressé, et ce, pour la cinquième année consécutive. Chacune des branches a augmenté sa profitabilité. Le signal favorable vient de la hausse de notre carnet de commandes, de 5,1% sur un an, qui représente 12,6 mois d'activité pour les bran­ches travaux (construction, génie civil...). Cette croissance est tirée par nos fonds de commerce traditionnels, ce qui est une bonne nouvelle pour un groupe comme Eiffage

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2310631 il y a 9 mois

    Belle société Française qui si elle ne disposait pas d'étrangers possédant des travailleurs courageux et légaux n'aurait pas le succès qu'elle connait. C'est aussi une réussite de l'Europe.