Benoît, cambriolé en pleine inondation : «C'est abject»

le , mis à jour à 08:42
22
Benoît, cambriolé en pleine inondation : «C'est abject»
Benoît, cambriolé en pleine inondation : «C'est abject»

Les barques remplacent les voitures sérigraphiées. Le gilet pare-balles est abandonné au profit de bien plus utiles cuissardes. Ainsi équipés, les policiers du commissariat de Montgeron (Essonne) effectuent des patrouilles pour éviter les cambriolages à Crosne, une commune dont plusieurs rues étaient encore très inondées, samedi.

 

« Avec toutes ces habitations évacuées, les pilleurs se frottent les mains, redoute un gradé. On fait le maximum pour éviter les visites malveillantes. » La mobilisation des forces de l’ordre est fondée : dans la nuit de vendredi à samedi, cinq hommes ont été interpellés à Boussy-Saint-Antoine alors qu’ils cambriolaient des pavillons sinistrés.

 

EN SAVOIR PLUS

> VIDEOS. Inondations : vers une facture d'au moins un milliard d'euro

> Inondations : «Nos photos de famille flottaient dans l’eau»

> L’économie prend aussi l’eau : le point secteur par secteur

> Inondations : «Il faut faire le deuil d’une partie de son existence»

> EN IMAGES. A Paris, la crue est aussi un spectacle

> Les mariniers, eux, restent à quai

> Près de Tours, des vaches emportées par les flots

 

Digicodes hors service et portes grandes ouvertes

 

Benoît, à Crosne, fait partie de ces doubles victimes : des inondations et du pillage de son logement. « On a dû quitter notre maison mercredi, raconte ce jeune père de famille. Vendredi soir, je suis allé sur une butte d’où je peux l’observer car il y a encore trop d’eau pour y accéder. Tout était en ordre. Mais ce matin (NDLR : samedi), j’y suis retourné et j’ai vu que toutes les fenêtres étaient brisées, les boîtes à bijoux balancées sur le toit. Tout a été fouillé et je veux savoir ce qu’ils ont pris. Etre cambriolé en pleine inondation, c’est abject, cela nous achève. »

 

Les pavillons ne sont pas les seules cibles des pilleurs. Les halls des immeubles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ECP1988 il y a 6 mois

    @ bearnhar : vous travaillez pour la police ? La police française semble vous avoir entendu et fait déjà beaucoup pour vous faire plaisir. (cf liste des victimes de la police : que vous ne trouverez pas sur TF1)

  • bearnhar il y a 6 mois

    Mais il me semble qu'à la New Orléans, exceptionnellement la police avait obtenu l'autorisation de tirer sur les pillards, il me semble bien je ne suis plus à 100% sur. Evidemment ça n'est pas ici que l'on verra cela, et bien moi je trouve que c'est dommage. De temps en temps, un peu d'hyper fermeté de l'état ne ferait pas de mal dans ce pays, histoire d'en calmer certains. Il n'y a pas moins de délinquance aux States, mais là-bas on ne fait pas trop le malin devant la police, et ça j'aime.

  • ECP1988 il y a 6 mois

    A La new orleans aussi les quartiers ont été dévalisés après les inondations : cela n'a rien de spécifiquement français.Avec tous les permis de construire accordés en zone inondable(le 34 notamment) cela devrait se sentir dans les primes d'assurance. Les assureurs devraient refuser d'assurer certains logements si ils ne le font pas déjà.

  • neutro il y a 6 mois

    Ecoeurant, même pas d'espoir dans une just.ice...

  • nayara10 il y a 6 mois

    Faut planquer ses bien en SUISSE ....

  • dsta il y a 6 mois

    C'est aussi abject que de faire grève dans de telles circonstances...!

  • sarestal il y a 6 mois

    Avec la faune(présumée) en liberté, est ce vraiment étonnant ?

  • indyta il y a 6 mois

    allez la bouche en coeur:LA FRANCE EST LE PAYS DES LIBERTES..ET LA LIBERTE D EXPRESSION SERA DEFENDUE I M P L A C C A B L E M E N T... c est cela oui, on nous invite kan?

  • indyta il y a 6 mois

    dire qu il y en a qui sont morts pour elle ,et le pire , c est que c est encore pire, apres tous ces hommages resic...

  • indyta il y a 6 mois

    RIPOUBLIQUE DEMOCRATIQUE DE FRANCEla RDA n existe plus? detrompez vous...