Benoist Lombard réélu à une large majorité à la présidence de la CNCGP

le
0

(NEWSManagers.com) -

Lors de l'Assemblée générale du 21 mars 2016, les adhérents de la CNCGP, réunis au Palais des Congrès de Paris, ont élu le nouveau conseil d'administration à 92 % des votes exprimés. Conformément aux statuts de la Chambre, le Conseil nouvellement élu a désigné, à l'unanimité, Benoist Lombard en qualité de président et a élu le Bureau lors de la première réunion qui s'est tenue à l'issue de l'assemblée générale.

Le conseil, réuni à nouveau le 24 mars, a défini la composition des commissions de travail chargées de mettre en oeuvre la stratégie sur le plan opérationnel. Le nouveau conseil se compose de : 12 membres élus par les adhérents : Benoist LOMBARD (président), Lionel LAFON (vice-président), Bertrand LEFEUBVRE (vice-président), Jean-Luc DELSOL (trésorier), François AUVILLAIN (secrétaire), Jean-Christophe ANTKOWIAK, Hervé BARTHELEMY, Romarin BILLONG, Michel BRUNORO, Géraldine METIFEUX, Julien SERAQUI, Virginie TRICOIT; 5 administrateurs régions désignés par les présidents de région : Alain ITENEY, Grégoire BOURGEOIS, Luc GIRARD, Pierre GUEDJ, Yves MAZIN.Les 10 commissions de travail sont les suivantes : Admission, présidée par François AUVILLAIN, Arbitrage / Discipline, présidée par Pierre GUEDJ, Comité stratégique, présidé par Jean-Christophe ANTKOWIAK, Communication, présidée par Benoist LOMBARD, Formation, présidée par Virginie TRICOIT, Gestion des cabinets, présidée par Hervé BARTHELEMY, Partenariats, présidée Lionel LAFON, Comité de régulation, présidé par Grégoire BOURGEOIS, Prévention des risques et contrôle qualité, présidée par Julien SERAQUI, Responsabilité civile professionnelle, présidée par Bertrand LEFEUBVRE.Le programme de la prochaine mandature s'articule autour de cinq axes, dont la poursuite du lobbying au niveau européen, notamment au travers du BIPAR, " au sein duquel la CNCGP entend faire, plus encore, entendre sa voix en tant que membre du Groupe Permanent, la création d'une Task Force pour l'écosystème, à savoir la volonté de " fédérer les associations représentatives de l'ensemble des acteurs de notre écosystème, FFSA, FBF, AFG et FAIDER, des producteurs aux consommateurs" , et la création également d'un axe " Affaires publiques et communication externe" au services CGP afin que notre profession soit " reconnue et connue" . Benoist Lombard entend également défendre et faire reconnaître la profession " Notre statut doit distinguer le CIFCGP du CIF Haut de Bilan afin de faire émerger le CGP-CIF, ce que nous sommes" , souligne Benoist Lombard. La Chambre souhaite enfin conforter l'exercice de la profession avec la création de nouveaux outils pour accompagner ses adhérents au mieux dans la pratique de la profession, sur le modèle des kits déjà mis en place.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant