Bennahmias, ex-MoDem, crée son parti aux côtés du PS

le
3
Bennahmias, ex-MoDem, crée son parti aux côtés du PS
Bennahmias, ex-MoDem, crée son parti aux côtés du PS

Un confetti de plus dans la galaxie centriste ? L'ancien eurodéputé Jean-Luc Bennahmias, qui n'a pas supporté le rapprochement Bayrou-Borloo aux municipales puis aux européennes, consomme sa rupture avec le MoDem, duquel il s'était mis en « congé ». Selon nos informations, il entraîne derrière lui l'aile gauche du parti de François Bayrou pour créer le 27 septembre à Paris le Front démocrate, écologiste et social. Après avoir soutenu aux municipales le socialiste Patrick Menucci à Marseille, il a convaincu ces MoDem restés à gauche, avec Martine Aubry à Lille, Pierre Cohen à Toulouse ou Anne Hidalgo à Paris. « Ce n'est pas la guerre avec François Bayrou. On ne se jette pas les assiettes à la figure. Disons que c'est un divorce à l'amiable », reconnaît l'ancien secrétaire national des Verts (de 1997 à 2001), qui avait rejoint le MoDem en 2007.

Il se défend de vouloir fonder un sous-marin de l'Elysée

Retoqué par l'UDI qui ne voulait à aucun prix de lui comme tête de liste aux européennes, lâché par le PS qui lui a fait miroiter une place sur ses listes européennes, Bennahmias rêve de reconstruction politique à la façon du Conseil national de la Résistance. Resté très proche de ses anciens amis Verts comme le sénateur Jean-Vincent Placé ou le député François de Rugy, il vient de publier un livre programme de 300 pages (« le Nouvel Optimisme de la volonté », aux Ed. François Bourin). Il a rencontré François Hollande à l'Elysée à trois reprises depuis les européennes, « pour parler à bâtons rompus de la situation politique », dit-il. Bennahmias, qui a bien connu Hollande aux riches heures de la gauche plurielle, se défend de vouloir créer un sous-marin de l'Elysée chargé de garder arrimés les déçus du hollandisme. « On pèsera ce qu'on pèsera et on verra si l'on est capables de fédérer autour du contrat républicain des gens de tous les horizons politiques pour relever le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.marti4 le lundi 16 juin 2014 à 17:09

    Quand c'est la mrd, il y a un tas de mouches qui tournent autour

  • dhote le lundi 16 juin 2014 à 16:24

    Pas crédible ce mec il ne sait pas ou il est ni ou il veut aller il est vrai qu'il n'intéresse personne.

  • pichou59 le lundi 16 juin 2014 à 16:16

    on s'en fou