Benjamin Stambouli n'a pas hésité

le
0
Benjamin Stambouli n'a pas hésité
Benjamin Stambouli n'a pas hésité

Recruté pour huit millions d'euros (bonus compris), Benjamin Stambouli, le nouveau milieu de terrain récupérateur (ou défenseur central) du Paris Saint-Germain, a été présenté à la presse ce jeudi. Morceaux choisis.

Benjamin Stambouli, pourquoi avez-vous décidé de quitter Tottenham ?
Je n’ai pas eu beaucoup de temps de jeu en Premier League. Même si j’ai participé à presque tous les matchs de Ligue Europa (ndlr : 6 matchs disputés). Mais c’était une étape nécessaire avant ma venue ici. J’ai passé un cap assez conséquent. Connaître l’étranger vous rend plus fort. Ça me permettra de m’adapter plus vite.

Vous ne regrettez pas cette saison passée chez les Spurs ?
Je garde de bons souvenirs. Là-bas, j’ai connu des gens accueillants et respectueux. La culture du travail est impressionnante. Et c’était important dans ma progression. Il n’y a pas de frustration. Les rapports avec les gens ont été très bons. Evidemment, dans un scénario idéal, ça aurait été mieux de disputer tous les matchs. Je suis un compétiteur. Mais j’ai eu beaucoup de bonheur là-bas. En tant qu’homme, c’était très important. Beaucoup de bonheur et cela n’a pas de prix. J’ai côtoyé de grands joueurs et on a travaillé très dur. J’ai aimé ma période anglaise.

Quel a été le discours du PSG ? 
Simplement que je vienne pour diverses raisons. On m'a dit que mon jeu allait bien s'adapter à celui du PSG et mon comportement plaisait aussi en ma faveur. Je suis professionnel et travailleur, c'est ce que le PSG souhaitait. C'est gratifiant pour moi.

« Le PSG surclasse toutes les équipes françaises »

Comment s’est déroulé votre transfert ?
Quand le PSG s'est présenté, je n'ai pas vraiment hésité. Je me suis laissé un ou deux jours de réflexion pour savoir ce que je voulais réellement. J’ai eu le coach au téléphone, Jean-Louis Gasset et monsieur Létang aussi et leurs discours m’a beaucoup plu. Compte tenu de sa dimension, il n'y avait pas l'ombre d'un doute (ndlr : Marseille était aussi intéressé, mais l’ancien joueur de Montpellier n’a pas donné suite). Le PSG a pris une dimension mondiale, il est aussi très important en Europe. Il surclasse toutes les équipes françaises.

« Je n'ai pas perdu mon temps en Angleterre »

Quel est votre poste de prédilection ?
Mon poste de prédilection, c'est sentinelle devant la défense. C'est aussi dans cette position que le coach me préfère. Mais j’ai parfois joué à des postes différents et ça permet de mieux comprendre le jeu. C’est important d’être polyvalent.

Comprenez-vous qu’il y ait un certain scepticisme autour de votre arrivée ?
Ce n’est pas blessant. C’est compréhensible. Au PSG, on a plus l’habitude de voir des joueurs qui ont excellé en club. Maintenant, si on me fait confiance, c’est que l’on connait mes qualités. Et ma mentalité aussi. Une chose est sûre, je n’ai pas perdu mon temps en Angleterre. Je le répète, j’ai beaucoup appris. C’est une source de motivation. J’ai hâte de montrer ce que je sais faire. Il s’agit d’être le meilleur possible sur le terrain. Je vais aussi pouvoir apprendre au PSG.

Comment vous sentez-vous à New York ?
Bien. C'est une grande ville et c'est agréable de la découvrir ainsi que les gens d'ici. C'est bien pour le foot et le PSG de venir ici pour leur développement. Mais on est surtout là pour notre préparation d'avant-saison. Et c'est essentiel de bien travailler.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant