Benitez : l'ex-procureur de Nîmes se souvient

le
0
Robert Gelli, procureur à Nîmes en 2004, revient sur la disparition de Simone de Oliveira Alves, l'ex-amante de Francisco Benitez. Le parquet a décidé jeudi soir de rouvrir l'enquête.

Quand on l'a informé du sujet, le procureur Gelli ne s'est pas tout de suite souvenu de l'affaire. Puis de façon très vague, des bribes lui sont revenues. Il s'est alors replongé dans le dossier de la disparition de Simone de Oliveira Alves pour bien vérifier que l'aspect procédural était correct.

«J'ai été rassuré de voir qu'une information judiciaire avait bien été ouverte en janvier 2005 pour recherche des causes de la disparition», explique Robert Gelli, aujourd'hui procureur à Nanterre. L'histoire de cette femme a ressurgi mercredi dans le cadre des disparitions de Marie-Josée et Allison Benitez, l'épouse et la fille de Francisco Benitez. Le militaire, qui fréquentait Simone à l'époque, serait le dernier à l'avoir vue.

En 2004, se souvient l'ancien procureur de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant