Benitez : l'ex-procureur de Nîmes revient sur la disparition de 2004

le
0
Procureur de Nîmes de 2002 à 2012, Robert Gelli a travaillé sur l'affaire de la disparition, en 2004, de l'ex-amante de Francisco Benitez, Simone de Oliveira Alves. Pour lui, l'affaire de Perpignan éclaire celle de Nîmes sous un nouveau jour.

Le procureur ne s'est pas tout de suite souvenu de l'affaire. Puis de façon très vague, des bribes lui sont revenues. Il s'est alors replongé dans le dossier de la disparition de Simone de Oliveira Alves pour vérifier que l'aspect procédural était correct. «J'ai été rassuré de voir qu'une information judiciaire avait bien été ouverte en janvier 2005 pour recherche des causes de la disparition», explique Robert Gelli, aujourd'hui procureur à Nanterre.

En 2004, le parquet est informé de cette disparition «autour de la fin du mois de décembre», soit trois à quatre semaines après le jour de la disparition de Simone, le 29 novembre 2004. Une commission rogatoire est ensuite délivrée en date du 5 janvier 2005 à la sûreté ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant