Benitez calme le jeu avec CR7

le
0
Benitez calme le jeu avec CR7
Benitez calme le jeu avec CR7

Interrogé sur ses rapports jugés tendus avec Cristiano Ronaldo, Rafael Benitez a décidé de calmer le jeu. Le nouvel entraîneur du Real Madrid a placé la diplomatie au coeur de son mandat.

Les premières semaines de Rafael Benitez au Real Madrid ne sont pas de tout repos. Depuis son arrivée en provenance de Naples, le technicien espagnol a déjà essuyé les critiques de son président Florentino Perez sur son soi-disant surpoids mais aussi et surtout les questions toujours persistantes des médias sur ses rapports jugés tendus avec Cristiano Ronaldo. La star des Merengue, que l’on sait très affecté par le départ de Carlo Ancelotti, semble avoir du mal avec les méthodes de Benitez. L’image d’un CR7, très en colère après que son entraîneur lui ait refusé un but lors d’un match d’entraînement, a été largement relayée en Espagne. Les médias ibères se sont emparés de l’affaire et font leurs choux gras de ces « conflits ». Pour Rafael Benitez, tout ceci n’est que pure invention. « Ma relation avec lui est la même qu’avec les autres joueurs, a-t-il assuré en conférence de presse. Je parle à tout le monde. Je sais que certains aiment bien spéculer sur telle ou telle histoire mais je peux vous assurer que notre relation est tout à fait normale. »

Benitez encense Ronaldo

Depuis le depart d’Ancelotti, la presse espagnole ne cesse pourtant d’évoquer le mal-être du Ballon d’Or et de ses envies d’ailleurs. Le PSG, évidemment, est souvent évoqué comme une porte de sortie possible pour le Portugais. Pourtant, Rafael Benitez l’assure : CR7 est parfaitement bien à Madrid. Et le manager espagnol de le brosser dans le sens du poil. « Après avoir travaillé avec lui pendant quelques semaines, j’ai pu voir à quel point il était un compétiteur et son envie de gagner est incroyable. Il a des qualités énormes et c’est ce qui en fait le meilleur joueur du monde. Je souhaite que tous les joueurs aient ce même enthousiasme pour gagner et être compétitif. Il montre, jour après jour, qu’il est indispensable et je suis heureux de l’avoir avec moi. » Une déclaration d’amour qui tombe à point pour calmer l’ardeur des médias espagnols. Pour Rafael Benitez, convaincre qu’il a les épaules pour entraîner le Real Madrid et la ribambelle de stars qui y jouent serait déjà une première victoire. Avant peut-être beaucoup d’autres…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant