Bénin-Yayi confirme qu'il ne briguera pas un troisième mandat

le , mis à jour à 13:25
0

PARIS, 9 juin (Reuters) - Le président du Bénin s'est prononcé mardi pour une élection présidentielle "démocratique" l'an prochain dans son pays, confirmant son souhait de ne pas briguer un troisième mandat. Après un entretien avec François Hollande à l'Elysée, Thomas Boni Yayi a annoncé la venue du président français dans son pays le mois prochain. Dans un communiqué, François Hollande salue "la vitalité de la démocratie béninoise et son pluralisme, encore illustrés lors des récentes élections législatives". Accusé par une partie de l'opposition béninoise de vouloir briguer un troisième mandat lors de la présidentielle prévue en mars 2016, Thomas Boni Yayi a réaffirmé à Paris que telle n'était pas son intention. "Mon nom ne figurera plus jamais dans aucun bulletin", a-t-il déclaré à la presse à l'Elysée, ajoutant qu'il veillerait "à ce que les élections se déroulent dans de bonnes conditions, la transparence et la paix, et que ce soient des élections véritablement démocratiques." (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant