Beni Stabili : un refinancement opportuniste

le
0

(lerevenu.com) - La foncière italienne vient d'émettre une obligation convertible de 250 millions d'euros à 5 ans et demi. L'opération va lui permettre de réduire le coût de sa dette. Mais elle est potentiellement dilutive.

Cotée à Paris et à Milan, Beni Stabili est une filiale de Foncière des Régions qui détient 50,90% de son capital. Cette foncière de bureaux est engluée dans le marasme économique italien. Elle est également pénalisée par la défiance persistante sur la dette publique du pays qui lui complique sa stratégie d'arbitrage d'actifs immobiliers et son refinancement.

En émettant une obligation convertible de 250 millions d'euros à 2,625% à cinq ans et demi, avec une prime d'émission de 37% par rapport au cours à la veille de l'opération (0,48 euro),  Beni Stabili fait preuve d'opportunisme. Car, dans le même temps, elle lance le rachat d'une autre obligation convertible de 225 millions d'euros à 3,875%. Celle-ci arrivait à échéance en 2015. Mais, dotée d'un prix d'exercice élevé à 0,85 euro, elle aurait dû être remboursée. Dès lors, la foncière lève les inquiétudes sur sa dette à court terme. Tout en réduisant le coût du financement. A la clé, un impact positif sur le résultat net de 2 à 3 millions d'euros.

Il en faudra plus pour réduire la défiance boursière. L'action affiche une décote 50% par rapport à l'actif net réévalué de 0,93 euro par action, calculé à fin 2012. Un niveau très élevé que l'opération de refinancement ne peut à elle seule corriger, puisqu'elle augmente le risque de dilution à moyen terme. On se contentera de conserver la position.

Guettez tout repli vers 0,45 euro pour vous placer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant