Bénéfice trimestriel stable pour SMFG

le
0

TOKYO (Reuters) - Sumitomo Mitsui Financial Group (SMFG) a vu son bénéfice net stagner au troisième trimestre mais le groupe bancaire japonais a confirmé son objectif de bénéfice net annuel de 500 milliards de yens (4,96 milliards d'euros).

Peu exposées au marché de la dette souveraine européenne et moins dépendantes que d'autres à l'instable activité de banque d'investissement, SMFG et ses concurrentes Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) et Mizuho Financial Group sont mieux placées pour se développer à l'étranger en rachetant les actifs cédés par leurs homologues occidentales.

C'est ainsi que SMFG, troisième banque japonaise par l'actif, a convenu ce mois-ci de racheter l'activité crédit-bail aéronautique de Royal Bank of Scotland, une opération valorisée à 7,2 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros).

Même si les banques japonaises sont confrontées à une demande de prêts qui reste faible localement, en revanche la croissance des prêts à l'étranger est solide, conséquence en partie d'une présence moindre des concurrentes européennes.

Au début de l'exercice financier 2011-2012, qui a débuté le 1er avril dernier, SMFG anticipait une baisse à deux chiffres de son bénéfice net mais la banque a continué d'enregistrer de solides gains dans le trading obligataire, grâce aux politiques de taux bas au Japon et aux Etats-Unis, tandis que les charges liées aux créances douteuses sont restées basses.

Le bénéfice net du trimestre octobre-décembre a été de 97,2 milliards de yens contre 97,6 milliards un an auparavant, suivant les calculs de Reuters à partir des résultats de neuf mois.

Le bénéfice net annuel projeté est supérieur de 5% à celui de l'exercice précédent et un peu en deçà des 506,8 milliards de yens du consensus Thomson Reuters.

L'action SMFG a clôturé en hausse de 0,25%. Elle a gagné 18% depuis la mi-novembre, lorsqu'elle avait touché un plus bas de plus de huit ans. MUFG a gagné 6,7% et Mizuho 14% durant la même période.

Mizuho doit publier ses résultats mardi et MUFG mercredi.

Taiga Uranaka, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant