Bénéfice en chute libre au 2e trimestre pour Mizuho

le
0
MIZUHO A CONNU UN 2E TRIMESTRE EN CHUTE LIBRE
MIZUHO A CONNU UN 2E TRIMESTRE EN CHUTE LIBRE

TOKYO (Reuters) - Mizuho Financial Group, la deuxième banque du Japon par les actifs, a fait état mercredi d'une chute de 99,8% de son bénéfice net trimestriel, conséquence de la dépréciation de son portefeuille de participations boursières, que l'atonie de l'économie nippone est incapable de compenser.

Son bénéfice net est tombé à 356 millions de yens (3,3 millions d'euros) sur la période juillet-septembre, le deuxième trimestre de son exercice fiscal, contre 158,3 milliards un an plus tôt selon les calculs de Reuters fondés sur les résultats semestriels publiés mercredi.

Les grandes banques japonaises sont actionnaires de plusieurs centaines de leurs entreprises clientes, ce qui les rend vulnérables à l'évolution des marchés boursiers et les oblige à passer des charges de dépréciation lorsque la valeur de marché de ces participations tombe sous leur valeur comptable.

Les activités de crédit au Japon, qui génèrent la majeure partie des profits de Mizuho comme de ses principales concurrentes, continuent parallèlement de peser sur ses résultats en raison de la faiblesse de la demande.

L'économie japonaise s'est contractée de 0,9% sur le trimestre juillet-septembre par rapport au précédent, sa première baisse depuis un an.

Sur le semestre avril-septembre, le bénéfice net de Mizuho a reculé de 28% à 184,3 milliards de yens contre 254,7 milliards un an plus tôt.

Les pertes liées aux participations boursières ont atteint 227,6 milliards de yens sur avril-septembre, près de quatre fois le montant enregistré un an auparavant (60,6 milliards de yens), a précisé le groupe.

Pour l'ensemble de l'exercice à fin mars, la banque maintient sa prévision d'un bénéfice net de 500 milliards de yens. Le consensus Thomson Reuters le donne à 473 milliards.

En Bourse, l'action Mizuho a progressé de 17% depuis début janvier alors que l'indice Nikkei n'affiche qu'un gain de 2,5%. Le titre a fini mercredi à 122 yens, en repli de 0,81% sur la journée.

Taiga Uranaka, Marc Angrand pour le service français, édité par Catherine Monin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant