Bénéfice du 4e trimestre meilleur que prévu pour BBVA

le
0
BBVA DÉPASSE LES ATTENTES AU 4E TRIMESTRE
BBVA DÉPASSE LES ATTENTES AU 4E TRIMESTRE

MADRID (Reuters) - BBVA, la deuxième banque espagnole, a annoncé mercredi un bénéfice net de 689 millions d'euros sur le quatrième trimestre, faisant ainsi mieux que prévu grâce à une bonne tenue des revenus nets des intérêts, alors qu'elle avait accusé une perte il y a un an.

Les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un résultat net de 615 millions.

La banque, qui se met en position pour tirer parti d'une reprise économique anticipée en Europe, a également déclaré que les mauvaises créances avaient continué de baisser de manière sensible.

BBVA, qui s'était appuyée sur l'Amérique latine pour continuer à générer des bénéfices lors de la récession en Espagne, veut profiter de la reprise de son marché domestique même si le bas niveau des taux d'intérêt en Europe exerce une forte pression sur les marges.

Sur l'ensemble de 2014, le bénéfice net de BBVA augmente de 26%, à 2,62 milliards d'euros, grâce notamment à une augmentation des revenus nets des intérêts (soit le profit tiré des prêts moins les intérêts versés sur les dépôts).

Sur le seul quatrième trimestre, ces revenus ont augmenté de près de 13%, à 4,25 milliards d'euros, soit la meilleure performance trimestrielle en la matière en deux ans et demi, a souligné BBVA.

Comme les autres banques espagnoles, BBVA a recalculé ses comptes 2013 pour y intégrer des versements effectués au fonds de garanties des dépôts espagnol.

Sans ce changement, la hausse du bénéfice net 2014 n'aurait été que de 17,5%.

Mardi, Santander, la première banque du pays avait annoncé des résultats légèrement inférieurs aux attentes, mais les investisseurs avaient apprécié les premiers effets de l'accent mis sur la reprise de l'octroi de crédits par la nouvelle direction de l'établissement.

Comme Santander, BBVA est exposée à la volatilité des marchés émergents. En Amérique latine, hors Mexique, le bénéfice 2014 a baissé de 18% en raison d'effets de change défavorables. Hors ces effets, le résultat aurait augmenté de 6%.

BBVA entend continuer à croître en Turquie, où ses résultats se sont améliorés et où la banque vient d'augmenter à quelque 40% sa part dans Garanti, un acteur local.

Toujours en matière d'acquisitions, BBVA racheté en juillet Catalunya Banc à l'Etat espagnol pour 1,187 milliard d'euros.

(Sarah White, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant