Bénéfice de Chevron en baisse de 27% avec la production

le
1
BÉNÉFICE DE CHEVRON EN BAISSE DE 27% AVEC LA PRODUCTION
BÉNÉFICE DE CHEVRON EN BAISSE DE 27% AVEC LA PRODUCTION

(Reuters) - Chevron, deuxième compagnie pétrolière américaine, a annoncé vendredi un bénéfice en baisse de 27% et inférieur aux attentes de Wall Street au titre du premier trimestre, en raison d'un recul de la production et des prix du pétrole brut.

Contrairement à d'autres géants du secteur, Chevron tire un proportion plus grande de son bénéfice du pétrole que du gaz.

Cela a été un élément positif pour Chevron ces dernières années, les prix du gaz naturel ayant stagné à des plus bas de dix ans. Mais un hiver particulièrement glacial aux Etats-Unis au premier trimestre a fait grimper les prix du gaz naturel d'environ 50% par rapport au premier trimestre 2013, une envolée des cours dont Chevron à moins profité que ses concurrents Exxon Mobil et ConocoPhillips.

Dans le même temps, le prix moyen de vente des deux principaux type de pétrole brut de Chevron a baissé le 4%.

Le bénéfice net du groupe est ressorti à 4,51 milliards de dollars (3,25 milliards d'euros), soit 2,36 dollars par action, contre 6,18 milliards, soit 3,18 dollars par action, un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S était nettement supérieur, à 2,51 dollars par action.

Son chiffre d'affaires est ressorti à 51 milliards de dollars, également inférieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 57 milliards.

La production globale de Chevron a diminué de 2% à 2,59 millions de barils équivalent pétrole par jour (bepj).

Ces résultats contrastent avec les bons résultats trimestriels d'Exxon et ConocoPhillips qui ont dépassé les attentes de Wall Street.

Le titre perd 0,31% vers 1815 GMT à New York.

(Ernest Scheyder, Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4328752 le samedi 3 mai 2014 à 11:25

    -27 %....ce sont les frémissements de la reprise qu'on vous dit.