Ben Shapiro : le nouveau visage du conservatisme américain

le
0
Avec plus de 1,8 million d?abonnés sur Facebook, le jeune chroniqueur est une figure montante du Parti républicain  
Avec plus de 1,8 million d?abonnés sur Facebook, le jeune chroniqueur est une figure montante du Parti républicain  

Début 2017, Ferris State University à Big Rapid dans le Michigan. Dans un amphithéâtre comble, un jeune conférencier monte au pupitre pour entamer une longue adresse aux étudiants. Ses idées fusent. Sa faconde et son débit de parole, vif et rapide, lui permettent de décliner en moins de dix minutes l'ensemble de son idéologie conservatrice, de la critique sévère du concept de justice sociale à celle de ses activistes très présents dans les milieux universitaires, dont Black Lives Matter, en passant par la promotion d'un État minimal et d'une économie libérée de la bureaucratie de Washington.

Du haut de son mètre 75 et coiffé d'une kippa lors de la plupart de ses interventions publiques, Benjamin Aaron Shapiro, qui se revendique fièrement du judaïsme orthodoxe, tire sa notoriété de la diffusion de conférences sur Internet lors desquelles il n'hésite pas à débattre frontalement avec ses opposants. Comme face à un étudiant en sociologie de gauche quelque peu condescendant auquel il répond ne pas avoir « besoin d'un doctorat de sept ans pour détecter des conneries lorsqu'[il] en entend ».

Critique envers Donald Trump

Son sens de la synthèse, du débat et de la « punchline » l'a rendu célèbre sur les réseaux sociaux, dont YouTube, la vidéo en question ayant été visionnée plus d'un million de fois, faisant de lui une personnalité très appréciée des sympathisants du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant