Ben Laden : Obama était prêt à affronter les Pakistanais

le
0
Selon le New York Times , le président américain avait donné l'ordre que les forces envoyées pour intervenir contre le chef d'al-Qaida soient assez nombreuses en cas de riposte des autorités d'Islamabad.

Jour après jour, de nouveaux détails émergent sur l'opération américaine qui a conduit la semaine dernière à la mort du chef d'al-Qaida, Oussama Ben Laden, à Abbottabad au Pakistan. Selon le New York Times, qui cite de hauts responsables de l'administration et de l'armée américaines, deux équipes étaient prêtes en fonction du scénario qu'adopterait le raid des Navy Seals. «L'une pour inhumer le chef terroriste s'il trouvait la mort pendant l'opération. L'autre, composée d'avocats, d'interrogateurs et de traducteurs, dans le cas où il était capturé vivant», explique le quotidien américain. Cette dernière devait se réunir sur un navire américain baignant au large, dans la mer d'Oman afin d'effectuer un interrogatoire préliminaire. Objectif : éviter une attaque imminente ou localiser d'autres responsabes d'al-Qaida.

L'administration américaine aurait par ailleurs refusé une proposition d'associer le Pakistan à l'assaut. Et, dans l'éventualité d'une interven

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant