Ben Bernanke, le banquier central qui a ouvert en grand les vannes de la Fed

le
0
Nommé en 2006, le patron de la Réserve fédérale quittera son poste fin janvier 2014. À partir de 2008, il a dû combattre la «grande récession» et la pire crise financière depuis un siècle. Cinq ans plus tard, le degré de réussite de sa politique fait toujours débat.

Pour les uns, il a sauvé le monde de la dépression. Pour d'autres, il n'a fait que masquer d'énormes problèmes structurels en faisant tourner la planche à billets. Nommé patron de la Réserve fédérale en 2006, par George W. Bush, Ben Bernanke est effectivement allé plus loin que ses prédécesseurs dans l'emploi de tous les leviers de la politique monétaire. À partir de 2008, dans l'urgence extrême, pour éviter la déflation et la dépression, ce professeur d'économie de Princeton, spécialiste de la crise de 1929, a dû combattre la «grande récession» et la pire crise financière depuis un siècle. Cinq ans plus tard, le degré de réussite de sa politique fait toujours débat.

Son intervention décisive...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant