Ben Arfa, une journée à part

le
0
Ben Arfa, une journée à part
Ben Arfa, une journée à part

Hatem Ben Arfa a vécu le grand frisson de la Ligue des champions... par procuration. Après avoir passé la matinée au camp des Loges, il s'est installé hier soir dans sa loge du Parc des Princes pour suivre avec des proches, dont son conseiller Michel Ouazine, l'entrée en matière de ses coéquipiers dans l'épreuve reine continentale. Unai Emery, l'entraîneur du PSG, avait pris une décision radicale en l'écartant du groupe lundi soir.

 

Il s'était entraîné normalement lundi et n'avait échangé aucun mot aigre-doux avec son coach. C'est l'adjoint du Basque, Juan Carlos Carcedo, qui lui avait annoncé qu'il n'intégrerait pas les 18 de la feuille de match. La nouvelle l'avait évidemment surpris.  : «J'ai mis les 11 que j'estimais être les meilleurs et j'ai pris les 18 meilleurs, a simplement expliqué Emery après le match. J'ai pris la décision que je voulais prendre. Tous les joueurs sont les mêmes pour moi. C'est un joueur comme un autre. »

 

De nombreux messages de soutien

 

Hier matin, Ben Arfa était donc convoqué au camp des Loges. L'ancien Niçois et Lyonnais est resté un peu moins de trois heures au centre d'entraînement du PSG. Arrivé le visage fermé au volant d'une Nissan à 9 h 50, il a quitté les lieux à 12 h 40. Aucun quêteur d'autographes n'était là pour le guetter. Il a refusé poliment de s'exprimer auprès des trois journalistes présents, tout en adressant un pouce levé.

 

Au cours de son passage par Saint-Germain-en-Laye, l'attaquant a participé à une séance de travail physique, en compagnie de Jean-Kevin Augustin, pas retenu non plus pour l'affiche de Ligue des champions. Les deux joueurs ont suivi une séance intense basée sur l'explosivité.

 

Nasser Al-Khelaïfi, qui a milité pour la venue du joueur de 29 ans, a publiquement soutenu la décision de son entraîneur hier soir. «C'est le choix du coach et tout le monde le respecte, moi y compris. Ce n'est pas un problème du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant